Publié le: 27/09/2023 @ 12:22:11: Par Nic007 Dans "Apple"
AppleLors de la présentation du nouvel iPhone 15 Pro, une grande importance a été accordée aux capacités de jeu de l'appareil, capable de prendre en charge des titres de console AAA tels que Resident Evil Village et Death Stranding . Maintenant que les utilisateurs ont commencé à le recevoir et que grâce au nouveau port USB-C ils l'ont connecté à un téléviseur comme s'il s'agissait d'une PS5 miniature , les problèmes ont commencé : le téléphone devient chaud et s'accélère . Les premiers analystes ont blâmé la nouvelle puce A17 Pro avec un procédé 3nm, mais Ming-Chi Kuo rassure tout le monde : la puce n'a rien à voir là-dedans, et la faute en revient à Apple qui, pour résoudre une aporie insoluble entre légèreté et performance a choisi le chemin de la légèreté. Prenons du recul et essayons de comprendre ce qui se passe. L'annonce d'Apple selon laquelle le nouvel iPhone 15 Pro pourrait prendre en charge les jeux AAA avait suscité un grand enthousiasme, les premiers tests ont donc commencé pour comprendre jusqu'où cette déclaration pouvait aller.

Le critique chinois Geekerwan a mis son iPhone 15 Pro Max à l'épreuve , révélant qu'il peut atteindre 48°C tout en jouant à Genshin Impact avec des détails très élevés, à une température ambiante de 25°C avec 300 nits de luminosité. Après 30 minutes, la puce A17 Pro a réussi à produire 59,1 FPS avec une consommation électrique de 4,13 W, contre 56,5 FPS avec une consommation de 4,32 W pour l'A16 Bionic dans le même scénario. Ainsi, l'iPhone 15 Pro Max n'est capable de générer qu'environ 4,4 % de FPS moyens en plus tout en consommant 4 % d'énergie en moins, ce qui pourrait s'expliquer par un throttling très agressif ou par le fait que l'A17 Pro est un A16 Bionic légèrement modifié . Mais ce n'est pas tout, car Geekerwan voulait essayer Resident Evil Village. En testant le jeu à 1 560 x 720p, nous avons constaté que la fréquence d'images passe rapidement d'environ 45 FPS à 30, et que les performances sont encore inférieures à celles de l'iPhone 14 Pro Max (A16 Bionic). C’est à ce moment-là que Ming-Chi Kuo est intervenu dans l’affaire . L'analyste a révélé que le processus 3 nm de TSMC n'a rien à voir avec cela et qu'Apple, lors de la conception de l' iPhone 15 Pro Max , a dû faire des compromis sur le dissipateur thermique pour pouvoir réduire le poids. Et si l'on ajoute à cela le nouveau cadre en titane, les problèmes de surchauffe (et de throttling) s'expliquent.

Selon Kuo, Apple pourrait intervenir d'une manière ou d'une autre au niveau logiciel , mais essentiellement, il n'y a pas grand-chose à faire sans réduire les performances du téléphone , ce qui pourrait avoir un impact sur les ventes à long terme des téléphones. Pour rassurer les acheteurs potentiels, il faut dire que ces tests ont été réalisés dans des conditions extrêmes , mais Apple avait néanmoins promis de faire tourner des titres AAA sur son téléphone, et à ce stade nous sommes tous curieux de savoir avec quelles performances.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2023 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?