Publié le: 23/11/2022 @ 18:28:17: Par Nic007 Dans "Social"
SocialElon Musk a repris Twitter et veut convertir le service de messages courts en version 2.0 et aussi le rentabiliser. Mais cela s'avère difficile, pour plusieurs raisons. En tout cas, la situation financière est plus tendue que jamais. Elon Musk a licencié environ la moitié de tous les employés peu de temps après avoir repris Twitter , et 1 200 autres employés ont volontairement quitté l'entreprise de médias sociaux après un ultimatum. Les économies de coûts résultant de ces mesures ne sont pas immédiates en raison des indemnités de départ et des paiements de salaire en cours. De plus, de nombreux partenaires publicitaires ont fui suite aux récentes annonces et changements apportés par le nouveau PDG. Bref : l'argent n'augmente pas forcément. Mais Musk attire également l'attention avec des mesures inhabituelles, qui sont également décrites comme une sorte d'entêtement. Selon un rapport du New York Times, il y a encore des factures de frais de voyage impayées d'une valeur de plusieurs centaines de milliers de dollars.

Mais Musk ne veut pas le savoir. Parce qu'il refuse de payer ces factures, rapportent les anciens et actuels employés de Twitter. Selon les confidents du patron, les services liés aux factures concernées n'ont pas été approuvés par la nouvelle direction - les appels des entreprises à qui Twitter doit de l'argent à ce propos sont désormais tout bonnement ignorés. Cela fait partie de la stratégie plutôt inhabituelle de Musk pour réduire les coûts. Dans certains cas, la dette est renégociée, mais dans d'autres, elle est simplement ignorée. Globalement, cela devrait même aller jusqu'à des millions de dollars. Cependant, la situation financière tendue de Twitter est en partie à blâmer pour Musk lui-même : afin de pouvoir financer l'entreprise, Musk et par conséquent l'entreprise ont contracté des emprunts de 13 milliards de dollars. Les paiements d'intérêts sur cette dette totalisent plus de 1 milliard de dollars annuellement.
Envoyer une nouvelle à un ami
Sujet:
Email:
Texte:
 
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?