Publié le: 18/11/2022 @ 18:02:20: Par Nic007 Dans "Matériel"
MatérielLes plates-formes ARM sont appelées à jouer un rôle beaucoup plus important dans un avenir proche, et pas seulement chez Apple et sur le marché des serveurs. Selon Steve Brazier, président et chef de la direction de la société d'études de marché Canalys, environ 30 % de tous les PC vendus en 2026 seront déjà équipés de processeurs ARM. Selon un rapport de DigiTimes , Brazier a déclaré que la tendance aux plates-formes ARM sur le marché des PC progresserait beaucoup plus rapidement qu'on ne le pensait auparavant . Jusqu'à présent, ce développement n'a pas été suffisamment pris au sérieux, bien qu'il s'agisse d'un changement fondamental sur le marché des CPU. Actuellement, les systèmes basés sur ARM ne représentent qu'environ 8 % du marché des PC, Apple et ses SoC des séries M1 et M2 en représentant la majorité, tandis que Lenovo, Microsoft et quelques autres fabricants ont également une petite part.

Brazier prédit que les choses deviendront de plus en plus difficiles pour Intel et AMD dans les années à venir. Les deux grands fournisseurs de x86 seraient probablement choqués de devoir se battre extrêmement fort pour protéger leurs modèles commerciaux à l'avenir. Pour qu'Apple ne conquière pas le marché des PC, les autres fabricants de PC devraient également travailler dur. Dell, Lenovo, HP, Acer, ASUS, Fujitsu & Co devraient également proposer leur propre architecture basée sur ARM afin de ne pas se retrouver dans une situation désespérée. Qualcomm a annoncé hier qu'il souhaitait proposer de puissants processeurs basés sur ARM de la série Snapdragon "Oryon" à partir de 2023 , qui seront créés par une équipe d'anciens développeurs de puces Apple qui avait été précédemment achetée avec le rachat du petit fabricant de puces Nuvia. Lorsque les nouveaux processeurs "Oryon" de Qualcomm ont été annoncés, plusieurs des fabricants de PC mentionnés ci-dessus avaient déjà assuré qu'ils souhaitaient proposer des appareils basés sur les nouvelles puces. Microsoft devrait en attendant avoir encore beaucoup à faire pour rendre Windows plus adapté / plus adaptable pour les CPU ARM. Reste à savoir si la proportion de PC équipés de puces ARM atteindra le niveau attendu par Canalys d'ici trois à quatre ans.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?