Publié le: 29/08/2022 @ 18:17:07: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetComme nous l'avons décrit à plusieurs reprises dans ces pages , ces dernières années en Europe, il y a eu une attention croissante à la diffusion des connexions Internet à haut débit . A tel point qu'une partie substantielle du PNR est consacrée à la diffusion du haut débit sur tout le territoire , même dans les zones dites blanches , c'est-à-dire celles qui ne sont pas particulièrement attractives d'un point de vue commercial car à faible densité de population . . Aujourd'hui , Eurostat, l'Office statistique de l'Union européenne qui collecte et traite les données des États membres à des fins statistiques, promouvant le processus d'harmonisation de la méthodologie statistique entre les États, a publié un rapport sur la diffusion du haut débit entre les différents États membres pays. Mais qu'entend-on par grande vitesse ? Il s'agit d'un réseau de communications électroniques composé entièrement d'éléments à fibres optiques au moins jusqu'au point de distribution en position de service ou d'un réseau de communications électroniques capable de fournir, même dans des conditions de pointe, des performances de réseau similaires en termes de liaison descendante , de liaison montante et d'autres paramètres. En pratique, la fibre optique et la 5G.

En 2021, la Commission européenne a fixé pour 2030 l'objectif d'atteindre une connectivité gigabit dans tous les foyers de l'UE et une couverture 5G pour toutes les zones peuplées. Des progrès significatifs ont déjà été réalisés dans l'introduction de connexions au réseau fixe à très haut débit (VHCN) dans l'ensemble de l'UE, et en fait, on peut voir qu'en 2021, 70 % des ménages de l'UE (en moyenne) bénéficiaient d'une couverture Internet à haut débit , en hausse de seulement 16 % en 2013. La connectivité VHCN s'est également améliorée dans les zones peu peuplées. Entre 2013 et 2021, la part des ménages dans les zones peu peuplées disposant d'une connexion VCHN fixe est passée de 4 % à 37 % dans l'ensemble de l'UE. Malgré ces progrès, les niveaux d'accès au réseau à grande vitesse diffèrent considérablement entre les États membres de l'UE et également au sein de nombreux États membres en ce qui concerne la densité de population . En fait, si l'on regarde la répartition entre les différents pays de l'accès au haut débit pour toutes les familles , on voit comment alors qu'à Malte 100% des familles accèdent au haut débit, au Danemark 95% et en Espagne 94%, l'Italie en bas du graphique, avec une valeur de 44% , tandis que la Grèce occupe la dernière place avec 20% . Le taux est légèrement meilleur pour les zones à faible densité , un classement toujours mené par Malte (100%), suivi du Luxembourg, du Danemark et des Pays-Bas (tous autour de 79%). Les dernières places dans ce cas sont occupées par la Finlande (12%), la République tchèque (7%) et la Grèce (0%).

index.ks?kelrepository=172
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 26/08/2022 @ 16:54:03: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetEn juillet de l'année dernière , DuckDuckGo a dévoilé Email Protection , un service de protection des e-mails qui promet d' éliminer tous les traceurs de sites tiers des messages arrivant dans votre boîte de réception. Initialement, le service était disponible en bêta privée et il fallait s'inscrire sur une liste d'attente, mais maintenant tout le monde peut enfin l'essayer (même s'il s'agit toujours d'une version bêta). Le service est disponible sur smartphones et PC . Le fonctionnement de Email Protectio n est assez simple : essentiellement, les utilisateurs peuvent créer une adresse personnelle avec le domaine @duck ou des adresses aléatoires et illimitées, à utiliser pour s'inscrire à des sites Web ou à des applications. Les e-mails qui seront envoyés à ces adresses seront "nettoyés" par DuckDuckGo et seront donc redirigés vers votre boîte de réception. Comme prévu, il existe deux types d'adresses qui peuvent être créées avec DuckDuckGo Email Protection : les adresses personnelles (par exemple, nom @ canard) et les adresses privées générées directement par le service (comme avtzqdr@duck.com). Pour l'un comme pour l'autre, DuckDuckGo se charge de supprimer les traceurs infestant les emails publicitaires avant de les acheminer vers leur boîte de réception. Selon l'entreprise, l'utilisation d'adresses toujours différentes rend plus difficile pour les entreprises le suivi des données. Dans le message d'annonce de cette fonctionnalité, DuckDuckGo a également parlé du suivi par e-mail :

Les entreprises peuvent utiliser votre e-mail de plusieurs façons pour vous suivre, vous envoyer des publicités personnalisées et influencer ce que vous voyez en ligne. Ils peuvent même partager vos informations personnelles avec des tiers, le tout à votre insu. Les entreprises intègrent des trackers dans des images et des liens dans les e-mails qui leur permettent de collecter des informations telles que le moment où vous avez ouvert un message, l'endroit où vous vous trouviez lorsque vous l'avez ouvert et l'appareil que vous utilisiez. Au cours de la version bêta fermée du service, nous avons constaté qu'environ 85 % des e-mails des testeurs bêta contenaient des traqueurs d'e-mails cachés.


DuckDuckGo Email Protection est pris en charge dans les extensions de navigateur DuckDuckGo Privacy Essentials pour iOS et Android , le navigateur DuckDuckGo pour Mac (disponible uniquement en version bêta ) et les extensions de navigateur de bureau DuckDuckGo Privacy Essentials pour Firefox , Chrome , Edge et Brave . Pour utiliser le service sur mobile, accédez simplement aux paramètres du navigateur et cliquez sur Email Protection, tandis que depuis le bureau (extension et navigateur), accédez simplement à cette page : https://duckduckgo.com/email/
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 26/08/2022 @ 16:42:24: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetIl existe actuellement plusieurs acteurs majeurs dans le monde de la technologie et les deux plus grands qui me viennent à l'esprit sont Apple et Google . Mais ils ne sont pas seuls : même les grands noms des réseaux sociaux, tels que Meta et Twitter, jouent un rôle important. Ces entités ont en commun l'interaction avec nos appareils, smartphones , tablettes et PC dans une large mesure. Et ils recueillent inévitablement des informations sur nos préférences , nos habitudes et nos centres d' intérêt . Il est donc particulièrement intéressant d'aller voir quelles sont et combien de données personnelles sont collectées par les grands noms de la technologie. StockApps a fait un travail similaire , qui a quantifié la quantité de données personnelles qu'Apple, Google, Meta, Amazon et Twitter collectent généralement auprès de l'utilisateur moyen.

index.ks?kelrepository=171

Le graphique ci-dessus résume le résultat principal : Apple collecte beaucoup moins de données que Google, moins d'un tiers. BigG est spécifiquement celui qui collecte le plus de données de ses utilisateurs , et cela vient probablement du fait que Google est présent dans nos vies à la fois avec ses services logiciels et avec tout l' écosystème Android . Apple est l'entreprise qui collecte le moins de données de toutes celles examinées. On retrouve ensuite Facebook avec une part un peu plus élevée, suivi d' Amazon et de Twitter pratiquement jumelés.

Parmi les données les plus pertinentes collectées par Google, nous retrouvons l'activité des utilisateurs sur les sites Web , grâce à son navigateur, celle de l'interaction avec des applications et services tiers et les informations relatives aux e- mails échangés via Gmail. Pour un grand nombre d'utilisateurs, Google collecte également des informations de localisation .

Dans tous les cas, il est bon de rappeler que Google, comme Apple, met à disposition divers outils permettant de contrôler la collecte des données personnelles. Par exemple, pour Google, il est possible de surveiller la collecte via son tableau de bord de confidentialité , disponible à la fois sur le site Web et sur les appareils Android.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 25/08/2022 @ 18:45:51: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetStarlink , l'ambitieux projet mondial de connectivité Internet créé par Elon Musk grâce à un réseau de 2 000 satellites en orbite autour de la Terre, a connu en mars une forte hausse des prix , avec des augmentations à la fois du matériel et de l' expédition. Pour recevoir le kit , en effet, nous étions passés des 499 euros initiaux à un bon 644 euros , tandis que l' envoi était passé de 60 à 75 euros . Heureusement, l'entreprise n'avait pas revu le prix du service , qui restait à 99 euros par mois (contrairement aux États-Unis, où il avait atteint 110 dollars par mois). Mais maintenant, Starlink a revu sa politique en offrant de fortes remises pour un temps limité . En fait, comme vous pouvez le voir sur la page d'accueil de Starlink , le coût du matériel est désormais passé à 410 euros et le coût du service est passé à 70 euros par mois. En allant ensuite vérifier la couverture en saisissant votre adresse , nous découvrons que la livraison est désormais gratuite .

D'après ce que vous pouvez comprendre en lisant les rares informations publiées par Starlink , la livraison n'est gratuite que pour certaines adresses, nous ne pouvons donc pas confirmer sa présence pour toute l'Europe, alors que la remise sur le matériel et le service devrait être valable pour l'ensemble de notre pays , étant indiqué sur la première page. Par ailleurs , Starlink indique la remise matériel (70%) et la livraison gratuite uniquement pour un temps limité (sans préciser combien ), alors que le service à 70 euros par mois n'est pas inclus parmi les remises horaires, alors peut-être est-il voué à rester ? Difficile à dire, tout ce que nous savons, c'est que les nouveaux prix sont déjà disponibles depuis quelques semaines , donc au cas où vous seriez intéressé par Starlink mais hésitiez sur les coûts, c'est peut-être le bon moment pour y penser , aussi parce que l'entreprise est en plein essor. Face à l' amélioration constante des vitesses de téléchargement , au nouveau service de portabilité et à une arrivée de plus en plus imminente sur les vols commerciaux , SpaceX a déjà achevé la phase 2.0 du projet , avec des satellites plus grands et une plus grande couverture de la planète.

ESPACEX
LIEN STELLAIRE
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 11/08/2022 @ 19:26:11: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetDans le cadre de la présentation des nouvelles smartwatches, Samsung a également mis l'accent sur la nouvelle version de Wear OS fournie avec les appareils. Il s'agit de Wear OS 3.5 , customisé avec la One UI Watch 4.5 . En plus des fonctions plus connues, Samsung a également annoncé la navigation hors ligne pour Google Maps . Avec Wear OS, il sera en effet possible d'utiliser la navigation à travers les cartes de Maps même en mode hors ligne, ou lorsque la smartwatch n'est pas connectée au smartphone . Cette fonctionnalité est très utile, car elle vous permettra d'utiliser la smartwatch comme navigateur sans avoir besoin d'un smartphone, comme pendant le sport . Samsung a signalé que la navigation hors ligne sur Maps avec Wear OS arrivera d'ici la fin de 2022 . Il est entendu que pour le recevoir, vous devrez disposer d'une smartwatch mise à jour vers Wear OS 3.5 . Il reste à voir si la nouveauté arrivera bientôt également pour les modèles de smartwatch d'autres fabricants , ainsi que pour la Galaxy Watch de Samsung. En plus de cette nouveauté, Samsung a également annoncé que les applications officielles Deezer et Soundcloud , très importantes et répandues dans le secteur de la musique, arrivent sur Wear OS .
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 29/07/2022 @ 19:16:29: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetStarlink est l'un des projets les plus intéressants et ambitieux d' Elon Musk : il s'agit essentiellement d'un réseau de satellites SpaceX qui permet de recevoir une couverture internet même dans des régions reculées du globe et avec des débits constants entre 50 Mbps et 150 Mbps. , la nouvelle génération pourrait bientôt s'ouvrir et prendre également en charge les smartphones Android et iOS . Selon certains documents de la FCC , la Federal Communications Commission américaine , SpaceX aurait demandé l'autorisation d'utiliser la fréquence 2 GHz pour Starlink, en mentionnant expressément les appareils mobiles : cela signifie que les smartphones et les tablettes pourraient bientôt devenir compatibles nativement avec la technologie Starlink. La raison d'utiliser 2 GHz est vite expliquée : les signaux transportés avec cette fréquence sont moins susceptibles d'être obstrués par de gros objets et seraient donc parfaits pour les petits appareils souvent entourés de bâtiments qui rendent difficile la propagation du signal (comme les smartphones). . Dans les documents déposés à la FCC, SpaceX déclare que tout cela profiterait aux Américains : probablement donc, il commencera depuis les États-Unis pour le support des appareils mobiles par Starlink.

Pour mener à bien ce projet, SpaceX utilisera certainement les technologies et les connaissances de Swarm , une entreprise qui s'occupe des technologies de nano-satellites conçues spécialement pour les produits IoT. SpaceX a acquis cette société en août dernier. Cependant, il y a des petits problèmes à résoudre pour SpaceX : en effet , les satellites Starlink déjà en orbite ne seraient pas en mesure d'offrir une connectivité directement aux appareils mobiles . SpaceX a cependant déclaré qu'il mettrait à jour les satellites en leur ajoutant un module qui peut résoudre ce problème. Sur Terre, il faudra cependant utiliser un appareil spécial à la place de la grande parabole pour permettre aux appareils mobiles d'utiliser la connectivité Starlink. Plus d'informations sur ce qui vient d'être dit viendront sûrement plus tard : probablement pour utiliser Starlink sur mobile il faudra souscrire à un abonnement supplémentaire, mais pour l'instant ce n'est qu'une question de conjecture.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 29/07/2022 @ 19:03:51: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetVous souvenez -vous d' Amazon Drive ? Il s'agit d'une application lancée en 2011 et proposée gratuitement aux détenteurs d'un abonnement Amazon Prime qui permet de sauvegarder ses fichiers sur le cloud depuis son smartphone ou son PC , à l'instar de ce qui se passe avec Dropbox ou Google Drive . Malheureusement pour Amazon, le moment est venu de retirer le service, qui ne fonctionnera donc plus à partir de l'année prochaine. Le géant du e-commerce a en effet commencé à envoyer à ses clients ayant utilisé Amazon Drive un mail dans lequel il expliquait qu'à compter du 31 décembre 2023, il ne serait plus possible d'utiliser Amazon Drive pour sauvegarder leurs fichiers ou sauvegarder leurs appareils. Pas de changement pour Amazon Photos à la place : le service continuera à fonctionner sans problème. À partir du 31 janvier 2023 , les utilisateurs ne pourront plus télécharger de fichiers ou de documents sur Amazon Drive , tandis qu'à partir du 31 décembre 2023, il ne sera même plus possible de visualiser ou de télécharger des fichiers , et le service sera complètement supprimé : pour pour cette raison, Amazon recommande aux utilisateurs de télécharger dès que possible tout ce qui est contenu dans Amazon Drive , afin d'éviter des désagréments désagréables l'année prochaine. Toutes les informations à ce sujet sont disponibles sur la page FAQ du support Amazon . Comme mentionné précédemment, Amazon Photos , le service qui vous permet de sauvegarder vos photos et vidéos sur le cloud avec un espace illimité et inclus avec l'abonnement Amazon Prime, continuera de fonctionner comme d'habitude.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 26/07/2022 @ 20:08:56: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetAmazon Prime augmente ses prix, l''annonce arrive via un mail aux abonnés envoyé dans les dernières heures entre le 25 et le 26 juillet 2022. Il y a ceux qui l'ont reçu hier soir, il y a ceux qui l'ont reçu ce soir, mais le texte de l'e-mail est le même pour tout le monde. L'abonnement Amazon Prime passe de 5,99 € par mois à 6,99 € par mois , tandis que l'abonnement annuel passe de 49 € à 69,90 € par an . Une augmentation annuelle de 43%. Le nouveau tarif annoncé par Amazon s'appliquera à partir des renouvellements à compter du 15 septembre 2022 . Si vous payez mensuellement, l'augmentation commencera dès septembre, tandis que pour ceux qui paient avec l'abonnement annuel, l'augmentation commencera à partir du premier renouvellement utile. Si vous avez eu la chance de payer l'abonnement annuel ces jours-ci ou en tout cas ces derniers mois, l'augmentation commencera à partir de 2023 . Le changement de prix, rapporte Amazon, est dû à l'augmentation générale des coûts due à l'inflation ou à des circonstances externes indépendantes de la volonté d'Amazon. Tout cela est conforme à la clause 5 des conditions générales d'Amazon Prime .
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 25/07/2022 @ 19:39:27: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetCe n'est pas la première fois que Shopify et YouTube travaillent ensemble. La nouvelle étape : YouTube Shopping, est donc vue comme une continuation. Les deux sociétés déclarent dans un communiqué de presse que la collaboration permettra aux créateurs et aux vendeurs de connecter le commerce et la communauté. Les détaillants et les créateurs YouTube utilisant Shopify peuvent facilement intégrer des magasins en ligne sur le service vidéo, qui, selon la société mère Google, atteint plus de deux milliards d'utilisateurs mensuels dans le monde. Avec YouTube Shopping, les marchands Shopify peuvent vendre l'intégralité de leur gamme de produits de trois manières : flux en direct, vidéos et onglet d'achat.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 13/07/2022 @ 18:48:20: Par Nic007 Dans "Internet"
InternetL'e-commerçant bol.com a récemment créé la start-up Ampère. La nouvelle société sera utilisée pour collecter les colis des partenaires commerciaux. Bol déclare que cela signifie que "les services logistiques correspondent mieux aux souhaits des clients et qu'il y a plus de flexibilité et de service pour les partenaires commerciaux". Ampère a récemment commencé à collecter des colis auprès de partenaires commerciaux de la région d'Utrecht. Le service d'Ampère sera encore élargi dans les mois à venir. Après la collecte, les livreurs de la nouvelle société amènent le colis à un dépôt de collecte pour une distribution ultérieure. Par ailleurs, seuls les vendeurs qui utilisent leur propre service logistique Envoyer via bol.com+ peuvent utiliser le service. Outre la collecte des colis via Ampère, bol.com continue également de faire appel à d'autres transporteurs pour la collecte des colis. Les camionnettes d'Ampère roulent en grande partie au HVO, un diesel renouvelable et durable, fabriqué à partir d'huiles végétales. Demain, la plupart des fourgons Ampère seront électriques. Tous les colis des partenaires commerciaux sont collectés de manière climatiquement neutre par Ampère.
Lire la suite (0 Commentaires)
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?