Publié le: 27/11/2023 @ 13:10:40: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationOpenAI a gagné beaucoup de popularité ces dernières années, notamment grâce à sa contribution au domaine de l’intelligence artificielle. Toutefois, les dernières semaines ont été assez chaotiques, à commencer par le départ – suivi du rapprochement – ​​du PDG Sam Altman. La nouvelle la plus importante, cependant, en est une autre, à savoir que l’entreprise, comme le soutient une lettre de certains chercheurs adressée au conseil d’administration, est proche d’un potentiel tournant dans le domaine de l’IA. En particulier, selon The Information, OpenAI pourrait développer une superintelligence artificielle au cours de cette décennie, voire avant (connue sous le nom d' AGI , acronyme d'intelligence artificielle générale). Pour en venir au cœur de l'actualité, la superintelligence consisterait en un système d'intelligence artificielle qui surpasserait largement les chatbots tels que ChatGPT et Copilot , dépassant les capacités cognitives des êtres humains. Le projet s'appellerait Q-Star et il semblerait qu'il soit capable de résoudre parfaitement des problèmes mathématiques complexes (pour le moment nous serions au niveau des exercices de l'école primaire et cela a rendu l'équipe très optimiste). Revenant enfin au passé récent, selon Reuters , les chercheurs auraient souligné le danger de ce tournant si des mesures élaborées n'avaient pas été adoptées pour le contrôler . On pense donc que c'est la raison du licenciement d'Altman, étant donné que les membres du conseil d'administration étaient enclins à une approche plus raisonnée de ce type de technologie.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 22/11/2023 @ 12:12:09: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationChatGPT est le chatbot IA le plus célèbre et le plus populaire au monde, mais ce n'est pas le seul outil pour interagir avec l'intelligence artificielle. La startup Entropic , soutenue par Google et fondée par d'anciens ingénieurs d'OpenAI mécontents de l'orientation de plus en plus commerciale de l'entreprise, a en effet créé son propre outil propriétaire , Claude, désormais mis à jour en version 2.1 et promet moins "d'hallucinations", ainsi que la capacité de créer beaucoup plus de contexte. En fait, dans les notes de version, Entropic indique qu'avec Claude 2.1 , il double désormais la quantité d'informations que les utilisateurs peuvent transmettre au chatbot. Cela se traduit par une nouvelle limite de 200 000 jetons (une première dans l'industrie, selon Entropic, et bien supérieure aux 32 000 jetons de GPT-4), soit environ 150 000 mots ou plus de 500 pages de matériel. Nous ne parlons évidemment pas de simples invites, mais d'une solution dédiée aux utilisateurs Pro, qui peuvent désormais télécharger de la documentation technique comme des bases de code entières , des états financiers ou encore des œuvres littéraires comme L'Iliade ou L'Odyssée. Dans ces contextes, Claude est capable de résumer, d'effectuer des questions et réponses, de prédire des tendances, de comparer plusieurs documents et bien plus encore. Claude 2.1 a également deux fois moins d'hallucinations que Claude 2.0, ce qui vous permet d'utiliser l'outil pour résoudre des problèmes commerciaux réels et mettre en œuvre l'IA dans les opérations commerciales avec plus de confiance et de fiabilité. Entropic dit avoir testé le chatbot pour distinguer les déclarations erronées des aveux d'incertitude, c'est-à-dire « Je ne sais pas », et avoir obtenu les résultats qui viennent d'être décrits.

Entre autres nouveautés, Claude 2.1 propose une nouvelle fonctionnalité bêta qui inclut la possibilité de rechercher sur le Web , d'utiliser différentes fonctions ou API définies par les développeurs et de récupérer des informations à partir de différentes sources . Les utilisateurs peuvent ensuite définir un ensemble d'outils que Claude peut utiliser pour spécifier une requête, puis le modèle décidera quel outil est nécessaire, comme utiliser une calculatrice, transformer des requêtes en langage naturel en appels d'API structurés, répondre aux questions en recherchant dans des bases de données ou en utilisant une API de recherche Web, connectez-vous aux ensembles de données de produits pour faire des recommandations et aider les utilisateurs à finaliser leurs achats, et utilisez des API privées pour effectuer d'autres actions simples.

Enfin, deux nouveautés particulièrement intéressantes. Le premier est la nouvelle fenêtre de test pour tester les invites, qui sera utile aux développeurs pour accéder aux paramètres et optimiser le comportement de Claude, ainsi que pour pouvoir créer plusieurs requêtes et se déplacer entre différents projets, avec la possibilité d'enregistrer les révisions. La seconde est que le chatbot prend désormais également en charge les invites personnalisées et persistantes, ce qui, comme avec GPT-4 , signifie que vous pouvez personnaliser le chatbot pour répondre de manière spécifique ou avec des personnalités spécifiques. Claude 2.1 est désormais disponible dans l'API et l'interface de chat sur claude.ai , pour les niveaux gratuit et Pro, tandis que l'utilisation de la fenêtre contextuelle du jeton 200K est réservée à l'utilisateur Claude Pro.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 20/11/2023 @ 14:10:56: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationL’ultra large bande est une technologie plus sécurisée et précise que le Bluetooth, et surtout elle est intégrée dans de plus en plus de téléphones , à commencer par les iPhones. Il n'est donc pas surprenant qu'Apple cherche à accroître l'adoption des clés numériques , une technologie qui vous permet de déverrouiller un véhicule et même de le démarrer simplement avec votre téléphone. La nouvelle vient directement du Car Connectivity Consortium (CCC), qui a annoncé un partenariat avec le FiRa Consortium , qui supervise le développement de la norme Ultra-wideband (UWB). L'objectif de l'association sera de développer une norme pour l'UWB utilisé dans les clés numériques CCC , une spécification adoptée par Apple pour sa fonction Car Keys qui permet à l'iPhone et à l'Apple Watch de déverrouiller des véhicules compatibles (dont BMW, Kia, Hyundai, Mercedes et Genesis). par NFC.

Juste pour donner une idée des intérêts sous-jacents, le CCC comprend parmi ses membres Apple, Samsung, Xiaomi et la plupart des grands constructeurs automobiles, tandis que la FiRa, une organisation à but non lucratif qui soutient l'UWB, comprend Apple, Google, Cisco, Samsung, Qualcomm et d'autres en tant que membres. Le nouvel organisme, appelé Groupe de travail conjoint MAC PHY sur l'ultra-large bande (UWB) (JUMPWG), garantira « l'interopérabilité et l'évolutivité à long terme de la technologie UWB avancée développée pour la clé numérique CCC, encourageant une adoption plus large de la technologie UWB pour une portée sûre et précise pour l'accès des véhicules . Il sera dirigé par Jinjing Jiang, ingénieur en systèmes sans fil chez Apple, dont la tâche sera de rassembler tous les constructeurs de téléphones et d'automobiles pour créer une norme dépourvue de défauts pouvant être exploités par des pirates .

Mais pourquoi est-il nécessaire de créer une norme ? La clé numérique du CCC utilise actuellement UWB et NFC, ainsi que Bluetooth Low Energy pour envoyer et recevoir des communications entre votre téléphone et la voiture. Certains constructeurs automobiles utilisent cette technologie pour permettre aux utilisateurs de déverrouiller et de démarrer leur voiture sans même sortir leur téléphone de leur poche. Le problème est que les fabricants comme BMW ont leurs clés numériques qui fonctionnent via NFC, tandis que Samsung a annoncé il y a deux ans qu'il utiliserait l'UWB sur ses clés numériques pour les véhicules BMW, Audi et Ford. Le partenariat devrait encourager une adoption plus large de l'utilisation de la technologie UWB dans les véhicules, ce qui serait non seulement plus sûr mais aussi plus simple, car pour utiliser NFC, vous devez rapprocher votre téléphone de la porte, alors qu'avec UWB, le téléphone pourrait même y entrer. dans ta poche.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 16/11/2023 @ 16:25:33: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationUnity 6 arrivera en 2024 . La nouvelle version de la plateforme de développement de jeux vidéo sera disponible au cours de la prochaine année avec de nombreuses innovations liées à l'intelligence artificielle. Lors d'Unite 2023, Unity a confirmé l'innovation que nous verrons dans les mois à venir. Unity 6 vise à fournir aux développeurs un bouquet d'outils de pointe pour façonner leurs jeux et cela est inextricablement lié à la mise en œuvre de l'intelligence artificielle générative. Étaient également présentés lors de l'événement Unity Muse, une suite pilotée par l'intelligence artificielle qui sert à optimiser la création de contenu, et Unity Cloud, qui, comme son nom l'indique, concerne une série de produits et services interconnectés pour faciliter le travail et le partage des projets des développeurs. Unity 6 et les autres outils à venir auront également la lourde tâche de restaurer la paix entre le monde du développement et Unity, après les affrontements de ces derniers mois liés à l'introduction d'un nouveau système fiscal . Des événements qui avaient conduit à la démission du PDG John Riccitiello, remplacé par Marc Whitten.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 15/11/2023 @ 15:19:05: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationLes startups Joby Aviation et Volocopter ont fait dimanche dernier une démonstration au public de ce à quoi pourrait ressembler l'avenir de l'aviation. Notamment, les deux sociétés ont effectué de courts vols de démonstration de leurs avions électriques à New York. A l'occasion, le maire Eric Adams a annoncé que la ville allait électrifier deux des trois héliports situés à Manhattan : Downtown Manhattan Heliport et East 34th street. Beta Technologies, quant à elle, une entreprise qui développe un avion électrique, a présenté lors de l'événement sa technologie de recharge interopérable pour les avions. Cet événement était très important pour les développeurs de ce que l'on appelle les « décollages et atterrissages verticaux électriques » (eVTOL) , qui auront probablement besoin d'importants investissements publics pour faire décoller leur service de taxi aérien commercial d'ici 2025 . Après tout, certains de ces investissements ont déjà commencé à se concrétiser : en septembre, Joby a annoncé qu'il construirait sa nouvelle usine d'avions à Dayton , dans l'Ohio, dans le cadre d'un accord « soutenu » par plus de 325 millions de dollars d'incitations et d'avantages gouvernementaux.

Quoi qu’il en soit, l’industrie eVTOL bénéficie de facteurs favorables majeurs, notamment les engagements en matière de changement climatique. En effet, plusieurs villes, dont New York, tentent de réduire leurs émissions de carbone et donc de passer aux énergies propres. En ce sens, l'objectif de la ville de New York est de réduire les émissions de 80 % par rapport au niveau de référence de 2005 d'ici 2050 - et l'électrification des deux héliports est une partie importante de la réalisation de cette voie
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 13/11/2023 @ 13:54:44: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationIl semblerait qu'Amazon investisse d'importantes sommes d'argent dans la création d'un ambitieux modèle de langage étendu (LLM) , qui pourrait concurrencer OpenAI et Alphabet . La nouvelle, révélée par deux informateurs à Reuters , souligne que le modèle aurait "Olympus " comme nom de code et qu'il peut compter sur 2000 milliards de paramètres différents : il pourrait donc s'avérer être l'un des plus grands modèles de la formation. phase. À cet égard, pour faire une comparaison rapide, le modèle GPT-4 d'OpenAI est basé sur un billion de paramètres. Plus précisément, l'équipe serait dirigée par Rohit Prasad, ancien patron d'Alexa, qui devra rendre compte des nouvelles et des développements du projet directement au PDG Andy Jassy. En tant que scientifique en chef de l'intelligence artificielle générale (AGI) chez Amazon, Prasad engagerait des chercheurs ayant travaillé sur Alexa AI et l'équipe scientifique d'Amazon pour travailler sur des modèles de formation, unissant ainsi les efforts de l'entreprise dans le domaine de l'intelligence artificielle (pouvant également compter sur des ressources dédiées).

Amazon a formé des modèles plus petits dans le passé, comme le Titan . De plus, il s'est associé à des startups du secteur telles qu'Anthropic et AI21 Labs pour offrir des services supplémentaires aux utilisateurs d'Amazon Web Services (AWS) . Selon Reuters, l'entreprise a toutefois été convaincue de développer des modèles internes car elle était convaincue que cela pourrait rendre ses offres sur AWS plus attractives. Quant à la sortie d'Olympus, ces détails n'ont pas encore été communiqués.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 07/11/2023 @ 17:16:32: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationMicrosoft s'est associé à Inworld AI pour développer de nouveaux outils qui permettront aux développeurs de créer des personnages, des histoires et des missions en utilisant l'intelligence artificielle. La collaboration durera plusieurs années et comprend « AI Design Copilot », un système qui permet de créer des scripts détaillés, des quêtes et bien plus encore. Inworld a déjà travaillé sur le développement de PNJ capables de réagir aux questions posées par les joueurs : la voix de chaque personnage sera unique, avec des dialogues complexes et des intrigues personnalisées tout au long du jeu. Microsoft offre la possibilité d'exploiter la technologie Inworld comme outil optionnel pour les développeurs, ce sera l'équipe elle-même qui choisira comment utiliser l'intelligence artificielle dans les prochains titres à l'avenir. Le choix d'utiliser l'IA est quelque peu controversé, à l'heure actuelle plusieurs entreprises exploitent l'intelligence artificielle pour créer des systèmes permettant de lutter contre les interactions toxiques entre les utilisateurs. D'autres, cependant, comme Blizzard, ont annoncé utiliser l'intelligence artificielle comme source d'inspiration pour la création de nouveaux concepts artistiques, L'objectif de Microsoft, comme indiqué , est de fournir un support simple : la collaboration entre l'entreprise et Inworld vise à répondre à tous les besoins des développeurs et à explorer de nouvelles opportunités pour tous les futurs jeux vidéo.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 07/11/2023 @ 16:43:09: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationOpenAI, le développeur de ChaGPT , vient de tenir sa première conférence des développeurs , une occasion spéciale pour annoncer l'incroyable succès de la plateforme, qui avec 100 millions d'utilisateurs hebdomadaires reste l'un des services à la croissance la plus rapide jamais vue, mais aussi une série de nouvelles fonctionnalités incroyables. Parmi celles-ci, nous avons les GPT, une nouvelle option qui vous permet de créer des " versions personnalisées de ChatGPT " et GPT-4 Turbo , une version du modèle qui vous permet d'avoir plus de données disponibles pour l'invite, afin que vous ayez plus de contexte. En outre, la société a également annoncé que, comme Google et Microsoft, elle offrirait une protection juridique à ses utilisateurs contre les poursuites pour violation du droit d'auteur. Ne perdons plus de temps et partons tous les découvrir !

Voici les GPT : quelle version de ChatGPT souhaitez-vous ?
Comme nous l'avions prévu dans l'introduction, lors de sa conférence des développeurs , l'une des innovations les plus intéressantes annoncées par OpenAI est les GPT, une nouvelle fonctionnalité qui permet à chacun de créer " des versions personnalisées de ChatGPT qui combinent des instructions, des connaissances supplémentaires et toute combinaison de compétences " à des fins spécifiques. cas d'utilisation. Dans son article de blog, OpenAI a cité quelques exemples tels qu'un " Creative Writing Coach ", un " Tech Advisor " pour aider à résoudre les problèmes, un " Laundry Buddy " pour demander comment faire disparaître une tache, " Game Time ", que vous pourriez demandez à vous apprendre à jouer à un jeu de cartes ou de société, et bien plus encore. Selon OpenAI, les GPT seront une fonction à laquelle vous pourrez accéder sans aucune expérience en codage , et que vous pourrez utiliser pour un usage personnel, au sein de votre entreprise ou pour tout le monde. Mais comment créer un GPT ? Très simple, il vous suffit de démarrer une conversation, de lui donner des instructions et des connaissances supplémentaires et de choisir ce qu'il peut faire, comme rechercher sur le Web , créer des images ou analyser des données. De plus, OpenAI indique que, comme toujours, les discussions GPTS seront privées et que vous pourrez choisir quoi partager avec les développeurs si vous utilisez une API tierce.

La société a créé de nouveaux systèmes pour empêcher les utilisateurs de partager des GPT malveillants , y compris ceux impliquant des activités frauduleuses , des contenus haineux ou des thèmes pour adultes , et a également introduit des mesures pour renforcer la confiance des utilisateurs en permettant aux constructeurs de vérifier leur identité. Les GPT prêts à l'emploi seront distribués via le GPT Store , qui sera lancé plus tard ce mois-ci et où les utilisateurs pourront rechercher le GPT de leur choix . Il présentera des créations de constructeurs vérifiés et mettra en évidence les « GPT les plus utiles et les plus intéressants ». OpenAI ne dit pas non plus quand, mais indique qu'au cours des prochains mois, les créateurs pourront gagner de l'argent en fonction du nombre de personnes utilisant leur GPT. Pour le moment, les GPT ne sont accessibles en phase de test qu'aux abonnés ChatGPT Plus ou Enterprise, mais arriveront bientôt à davantage d'utilisateurs.

GPT-4 Turbo : plus puissant, plus précis et plus économique
L'autre nouveauté est l'annonce de GPT-4 Turbo , une version mise à jour du modèle capable de fournir une base de connaissances beaucoup plus large et plus de puissance. GPT-4 , lancé en mars de cette année, a en effet été entraîné sur des données allant jusqu'en septembre 2021 et permet une fenêtre contextuelle - c'est-à-dire l'invite qui peut être donnée au chatbot pour des questions - de 8K et, plus récemment, de 32K . GPT-4 Turbo est beaucoup plus puissant. Non seulement il a été formé avec des informations remontant à avril 2023, mais la fenêtre contextuelle affiche 128 Ko , ce qui, selon OpenAI, équivaut à « plus de 300 pages de texte dans une seule invite ». Cela permettra aux utilisateurs de demander au modèle d'effectuer des tâches plus complexes dans une invite, et ils pourront également demander à GPT-4 Turbo d'utiliser spécifiquement un langage de codage de leur choix pour les résultats, tel que du code en XML ou JSON.

Et ce n'est pas fini. La nouvelle version du modèle sera également trois fois moins chère pour les développeurs, avec une entrée ne coûtant que 0,01 $ pour 1 000 jetons, contre 0,03 $ sur GPT-4, tandis que chaque sortie coûtera 0,03 $ pour 1 000 jetons (les jetons sont l'unité de base du texte ou du code). que lit le modèle). GPT-4 Turbo est actuellement disponible via un aperçu de l'API , et OpenAI prévoit de le publier dans les prochaines semaines, mais n'a pas donné de date exacte. Pendant ce temps, GPT 3.5 Turbo , publié en mars en tant que version de test, recevra également quelques améliorations et disposera d'une fenêtre contextuelle de 16 Ko par défaut et des mêmes mises à jour de fonctionnalités que GPT-4 Turbo. GPT-3.5 Turbo coûtera 0,01 $ pour entrer et 0,002 $ pour sortir.

Autres nouvelles
Entre autres nouveautés de la conférence, OpenAI a annoncé avoir atteint 100 millions d'utilisateurs actifs par semaine , ce qui confirme une croissance fulgurante pour un produit qui n'a même pas un an. La société a également confirmé que ses produits sont utilisés par plus de deux millions de développeurs , ce qui inclut une collaboration avec plus de 92 % des entreprises Fortune 500 . En outre, la société a également annoncé qu'elle suivrait les traces de Microsoft et de Google et offrirait un allégement des droits d'auteur aux utilisateurs professionnels via un programme appelé Copyright Shield. En effet, Google a déclaré qu'il assumerait la responsabilité juridique si les clients utilisant ses fonctionnalités d'IA générative intégrées étaient poursuivis pour violation du droit d'auteur, et Microsoft a étendu les mêmes protections aux utilisateurs professionnels qui utilisent ses produits Copilot AI . De retour à OpenAI, lors de la conférence, il a déclaré qu'il interviendrait et défendrait ses clients, en payant les frais occasionnés par toute action en justice concernant la violation du droit d'auteur. Copyright Shield couvrira les fonctionnalités généralement disponibles de ChatGPT Enterprise et de la plate-forme de développement d'OpenAI.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 06/11/2023 @ 17:20:38: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationIl n'a pas fallu longtemps à Elon Musk pour créer une alternative à ChatGPT . Ce n'est qu'en juillet que le milliardaire est entré dans le secteur de l'intelligence artificielle générative avec une nouvelle société, xAI, qui a annoncé hier sur X Grok, un nouveau chatbot propriétaire profondément intégré à la plateforme de microblogging. Dans le post, l'entreprise décrit le nouvel outil d'IA comme « une intelligence artificielle calquée sur Le Guide du voyageur galactique [le célèbre livre humoristique de science-fiction de 1979 qui a également été adapté en film, NDLR], donc destiné à répondre à presque tout et, ce qui est bien plus difficile, même de suggérer les questions à poser ! » Selon l'équipe et Musk lui-même qui a relancé l' annonce, le chatbot est " conçu pour répondre aux questions avec un peu d'esprit et a un côté rebelle, alors s'il vous plaît, ne l'utilisez pas si vous détestez l'humour ! " L'objectif de Grok est de servir d'assistant de recherche, aidant les utilisateurs à accéder rapidement aux informations, à traiter les données et à générer de nouvelles idées, et il souhaite profiter de l'intégration étroite avec X, sur laquelle il s'appuie pour récupérer des informations en temps réel.

Mais comment ça fonctionne? Le chatbot est basé sur le grand modèle de langage (LLM) Grok-1, une évolution du précédent modèle de 33 milliards de paramètres Grok-0 et capable de surpasser ChatGPT 3.5 mais toujours derrière GPT-4, Palm 2 et Claude 2 . xAI a également soumis Grok-1 à des problèmes de mathématiques et de codage, constatant qu'il ne fonctionnait que bien contre GPT-4, obtenant de bons résultats lors de la finale de mathématiques du lycée national hongrois de 2023. Et sans réglage spécifique. L'entreprise de Musk a créé Grok en utilisant un système de formation personnalisé basé sur Kubernetes, JAX et Rust , ce dernier résultat étant particulièrement important pour construire une infrastructure fiable et efficace car il minimise le risque de bugs et peut être utilisé avec une supervision minimale. De plus, Musk avait acheté des milliers de GPU à NVIDIA pour le former, et les chercheurs de xAI ont mis en place un système distribué capable de gérer diverses pannes. Nous n’en sommes évidemment qu’aux premiers stades. Grok n'est actuellement testé qu'aux États-Unis , via une liste d'attente accessible uniquement si vous êtes un utilisateur X vérifié , et nous nous attendons à ce que les défis à relever soient importants.

xAI affirme en effet que le chatbot « répondra également aux questions épicées qui sont rejetées par la plupart des autres systèmes d'IA », mais on peut imaginer que cela pose également des problèmes.
L'entreprise intensifie son jeu, reconnaissant comment Grok peut générer des données erronées ou contradictoires, et s'engage à améliorer les capacités de raisonnement de ses systèmes d'IA. Ils explorent actuellement plusieurs possibilités pour l’améliorer, notamment :

- Supervision évolutive avec assistance par outils : xAI vise à utiliser le temps de supervision le plus efficacement possible en utilisant l'intelligence artificielle pour faciliter la supervision évolutive.
- Intégration avec vérification formelle : xAI prévoit de développer des capacités de raisonnement dans des situations moins ambiguës et plus vérifiables, garantissant l'exactitude du code.
- Comprendre et récupérer des informations à partir du contexte : ils travaillent sur des méthodes permettant de découvrir et de récupérer des informations de manière efficace.
- Utiliser des exemples contradictoires pour améliorer l'IA : xAI se concentre sur l'amélioration de ses systèmes d'IA par rapport à des exemples contradictoires
- Capacités multimodales : à l'avenir, xAI vise à équiper Grok de sens tels que la vision et l'audio pour des applications plus larges.

Dans l'annonce, xAI indique également qu'elle dispose d'une feuille de route avec de nouvelles capacités et fonctionnalités à déployer dans les mois à venir. Il est curieux de savoir comment, il y a quelques jours à peine , Musk était au sommet de l'IA à Londres, interviewé par le Premier ministre anglais Sunak, et a déclaré qu'à l'avenir il ne serait plus nécessaire de travailler grâce à l'IA : un certain revirement par rapport aux déclarations précédentes sur les risques de la technologie. xAI prétend croire en l'IA positive et lutter contre d'éventuelles conséquences catastrophiques résultant de son utilisation nocive, mais il est certain qu'un chatbot qui obtient ses informations d'une plateforme sur laquelle Musk lui-même a donné une liberté d'expression maximale ne promet rien de bon. Quoi qu’il en soit, Grok est là et la bataille entre les outils d’IA deviendra plus serrée que jamais à l’avenir.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 03/11/2023 @ 14:42:34: Par Nic007 Dans "Programmation"
ProgrammationL’intelligence artificielle comme danger, outil de sauvegarde ou phénomène disruptif ? Les dirigeants des principaux pays (dont l'Italie) en ont discuté en Grande-Bretagne lors du AI Safety Summit 2023 , à l'issue duquel le Premier ministre britannique Rishi Sunak a eu un entretien public inhabituel avec Elon Musk. Le milliardaire américain n'a pas tardé à attendre et a eu son mot à dire, expliquant non seulement qu'il considère l'IA comme la force la plus perturbatrice de l'histoire, mais qu'il entrevoit un avenir dans lequel nous n'aurons plus besoin de travailler et où nous pourrons nous concentrer sur le des choses vraiment importantes . Comment réfléchir au sens de la vie, par exemple. La conversation, qui a eu lieu à Lancaster House, la résidence officielle du gouvernement britannique, a été un moment curieux : après tout, ce n'est pas tous les jours qu'un chef d'État interviewe l'homme le plus riche du monde. Mais cela cache également un certain nombre de significations, notamment les efforts de Sunak pour attirer les investissements technologiques dans son pays. Au cours de la conversation, en effet, le Premier ministre britannique était très à l'aise, ce qui n'est pas surprenant étant donné qu'il vit dans la Silicon Valley depuis des années et que son amour pour la technologie est bien documenté et qu'il semblait parfois essayer d'endiguer le perturbateur Musk . Mais qu’a dit le milliardaire américain ? Ses opinions sur l’IA sont mitigées. D’un côté, Musk a été l’un des fondateurs et premiers investisseurs d’ OpenAI (la société qui a créé ChatGPT et dont Musk a démissionné en 2018), investit massivement dans l’IA et reconnaît son potentiel, et de l’autre met en garde contre les dangers de cette technologie.

Parmi les avantages, Musk reconnaît le fait que l'IA pourra nous permettre de choisir de travailler ou non pour nous consacrer à notre satisfaction personnelle, ou de pouvoir avoir un ami de confiance . Musk a par exemple révélé qu'un de ses enfants a du mal à se faire des amis et qu'un ami IA « serait incroyable ». Le milliardaire a également évoqué les avantages de l'intelligence artificielle dans le secteur de l'éducation , où elle pourrait être « le meilleur et le plus patient tuteur ». Il y a aussi eu des moments où Musk est devenu sérieux, comme lorsqu'il a dit que ne pas travailler pouvait nous permettre de réfléchir à des choses importantes, comme le sens de la vie . Ou lorsqu’il a exprimé ses craintes que l’IA puisse menacer la société et l’existence humaine elle-même. « Il y a un problème de sécurité, surtout avec les robots humanoïdes : au moins, une voiture ne peut pas vous poursuivre dans un bâtiment ou dans un arbre », a-t-il déclaré au public. Sunak, qui souhaite voir des investissements dans le secteur technologique en pleine croissance au Royaume-Uni , a rapidement répondu : « Vous ne vendez pas cela . »

Mais les craintes de Musk sont bien plus profondes, et en fait, il a été l'un des leaders à appeler au ralentissement du développement de l'IA . En fin de compte, Sunak a reconnu "l'anxiété" des gens quant au remplacement des emplois et les deux hommes ont convenu de la nécessité d'un "arbitre" pour garder un œil sur les supercalculateurs du futur, une solution sur laquelle ils se sont mis d'accord. Les États-Unis et la Chine ont également accepté . Au total, une conversation de 50 minutes qui, outre les réflexions de Musk, révèle également un aperçu intéressant de ce qui se passe dans la Silicon Valley et peut-être même au sein de l'élite technologique mondiale . La Californie a en effet toujours été un lieu particulièrement fertile pour les courants New Age , mais après des années de stagnation, on redécouvre récemment dans la Silicon Valley une nouvelle renaissance de ce phénomène. Non seulement les déclarations de Musk sur le sens de la vie , mais aussi des livres comme celui du gourou de l'IA Ray Kurzweil , La singularité est proche , pour passer aux ambitions des PDG des grandes entreprises de vivre éternellement (y compris Kurzweil lui-même) . Ce mélange de New Age et d’IA représente un nouveau phénomène, à bien des égards fascinant et, dans certains cas, inquiétant, qui, d’une manière ou d’une autre, influencera les décisions des entreprises technologiques. Et cela affectera nos vies, que nous le voulions ou non.

Lire la suite (0 Commentaires)
Informaticien.be - © 2002-2023 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?