Publié le: 26/09/2022 @ 18:59:43: Par Nic007 Dans "Firefox"
FirefoxFirefox pourrait bientôt acquérir un avantage concurrentiel dont Google est finalement à l'origine. Parce que le leader du marché Chrome ne prendra en charge que certaines extensions de blocage de contenu dans une mesure limitée à l'avenir. À partir de l'année prochaine, les extensions pour Google Chrome et la plupart des autres navigateurs basés sur Chromium s'appuieront sur un nouveau manifeste d'extension. Cela définit les limites dans lesquelles les extensions peuvent fonctionner. Google utilisera sa position dominante sur le marché des navigateurs pour faire passer Manifest v3, c'est-à-dire la 3e version. Cela inclut également des restrictions sur les extensions utilisées pour bloquer divers types de contenu. La variante la plus courante ici est le blocage des publicités, mais de nombreux utilisateurs utilisent également des technologies similaires pour bloquer certains scripts ou autres codes qui pourraient présenter des risques de sécurité potentiels, selon un rapport de Ghacks .

Bien que les extensions de blocage ne disparaissent pas, il y aura des limitations. Si vous n'utilisez qu'une seule extension, par exemple pour ne plus voir de publicité, vous ne devriez rien remarquer. Toutefois, si vous aimez utiliser des listes de filtres personnalisées ou utiliser plusieurs extensions reposant sur l'API Extensions, vous risquez de rencontrer les limites définies par Google. Ce à quoi cela ressemblera dans la pratique reste à voir dans chaque cas individuel. AdGuard a récemment publié un bloqueur de publicité compatible Manifest v3 qui affiche des avertissements lorsque sa fonctionnalité est restreinte dans le navigateur. Mozilla a également annoncé qu'il prendrait généralement en charge Manifest v3. Cependant, une option de repli vers Manifest v2 est également disponible dans Firefox. Cela devrait finalement garantir, entre autres, qu'uBlock Origin, qui est populaire auprès des utilisateurs de Firefox, continue de fonctionner sans problème - car cela ne devrait plus être le cas dans la v3. Dans l'univers Chrome, les extensions doivent supporter Manifest v3 à partir de janvier afin d'être référencées dans le Chrome Web Store, par exemple. À partir de juin, les extensions Manifest v2 ne seront plus du tout prises en charge dans le navigateur. Cela s'applique à Chrome et à tous les autres produits basés sur Chromium, comme Microsoft Edge.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?