Kingdom Hearts HD 2.5 ReMIX
Publié le 10/02/2015 Dans PlayStation 3
Un retour attendu.

Kingdom Hearts HD 2.5 ReMIX est une compilation regroupant Kingdom Hearts II (dans sa version Final Mix, intégrant des scènes supplémentaires et une fin secrète étendue), Kingdom Hearts Birth by Sleep (l'épisode PSP) et Kingdom Hearts Re:Coded (mais uniquement les scènes cinématiques). Il est possible d'accéder directement à chaque segment via le menu principal. HD oblige, chaque titre a été remastérisé, et l'éditeur a corrigé quelques éléments, notamment les problèmes de caméra (il est possible de la contrôler avec le stick droit de la manette), bien évidemment des trophées ont été introduits, et vous pourrez choisir le niveau de difficulté. Le scénario n'a pas évolué d'un iota cela s'entend, et une fois n'est pas coutume, vous découvrirez un monde mêlant personnages des séries Disney et de Final Fantasy. Le titre vous invitera à parcourir plusieurs mondes Disney, souvent aux côtés de Donald et Dingo. Sur le plan du gameplay, Kingdom Hearts II n'a pas vraiment varié et reprend les mêmes recettes que l'épisode PS2, soit de l'action RPG, où plusieurs personnages composent l'équipe. Mais Sora n'est pas présent en début de partie, remplacé par Roxas, une sorte de clone qui vit à la Cité du Crépuscule. Après un prologue très longuet, votre objectif sera de retrouver Riku et Mickey à travers de nombreux mondes déjà visités dans le premier volet, et également des nouveaux tels que celui du Roi Lion, Tron, la Belle et la Bête, Steambot Willie, Pirates des Caraïbes ou encore Mulan. Le jeu apporte la possibilité de fusionner ses pouvoirs avec vos compagnons de route, afin de proposer de super attaques ou magies. Le bouton Triangle permet de déclencher pas mal d'actions utiles (attaques, contre-attaques). Notez cependant que cette adaptation ne comporte plus les doublages français de la mouture originale.

Dans Kingdom Hearts Birth by Sleep (édition Final Mix également, avec keyblades et accessoires supplémentaires, ainsi qu'un chapitre inédit qui termine le scénario d'Aqua dans le monde des Ténèbres), Donald et Dingo reviennent pour de nouvelles aventures, même si en début de partie, on pouvait en douter, avec un Sora totalement absent une fois encore. En lieu et place, on retrouve trois héros, Terra, Aqua et Ventus qui vont devoir maîtriser la Keyblade, une immense épée en forme de clé. Le jour de leur examen donc est venu, mais les choses ne vont pas se passer comme prévu. Les forces des ténèbres ont décidé de se manifester et vous seuls pouvez enrayer la menace. Dès lors, vous devrez parcourir trois campagnes différentes, chacune composée de dix mondes, donnant ensuite l'accès à un chapitre ultime. Trois catégories d'actions différentes sont permises. Les coups basiques feront monter une jauge permettant de déclencher une super attaque. Les commandes d'actions évolueront au fil de la partie, et pourront combiner deux actions en une seule, toujours pratique dans les combats. Les commandes de charges, la magie en somme, est un peu plus complexe et rappelle le schéma de Final Fantasy VII, avec des pouvoirs fusionnables dans le menu d'option. Square-Enix a revu les rotations de caméra autour du personnage, il est vrai que la présence d'un deuxième stick analogique sur la manette PS3 rend la progression plus agréable. Le multijoueur de l'édition PSP n'est pas présent, mais les combats en arènes n'étaient pas des plus intéressants.

Enfin, Kingdom Heats Re:Coded prend place après la fin du second volet PS2. On y incarne une version numérique de Sora, un certain D-Sora. Jimmy Cricket a en effet découvert que l'un des deux livres où il notait toutes ses aventures, a été entièrement effacé. Le roi Mickey décide donc de se numériser, ainsi que ses amis, afin de récupérer les données illisibles du livre. Mais Mickey découvre que la version informatisée du monde est envahi de bogues en tout genre. D-Sora devra donc découvrir ce qui se trame dans ce cybermonde, avant qu'il ne soit trop tard. Ce titre, sorti à l'origine sur DS (lui même adapté d'un jeu pour mobiles), ne bénéficie pas d'un remake, puisqu'on retrouve uniquement les cinématiques proposées sur le disque (et pas toutes de surcroît).

Une réalisation à la hauteur ?

Sur un plan plus technique, Kingdom Hearts 2.5 affiche un résultat assez convenable. Le graphisme est coloré, les environnements pour le moins variés, mais certaines textures commencent à accuser leur âge (le deuxième opus est sorti en 2006 tout de même), surtout qu'il s'agit juste d'un lifting HD et non d'un remake en bonne et due forme. Notons que les temps de chargement s'avèrent particulièrement longs, mais on appréciera les optimisations de gameplay améliorant le confort de jeu. Le concept s'avère assez simple, et les coups basiques feront monter une jauge permettant de déclencher une super attaque. Les commandes d'actions évolueront au fil de la partie, et pourront combiner deux actions en une seule, toujours pratique dans les combats. Ainsi l'action apparait déjà moins confuse même si certains mouvements demeurent brouillons.

Comptez une bonne centaine d'heures pour boucler le jeu intégralement (moitié moins si vous vous contentez de la campagne principale), le tout orchestré par des musiques très jolies (souvent inédits), et les doublages anglais officiels de Disney (les textes sont heureusement en français). Il y aura donc de quoi faire, le tout pour une quarantaine d'euros, ce qui constitue un investissement fort raisonnable.

VERDICT

En dépit d'un début de partie quelque peu redondant, Kingdom Hearts 2.5 ReMix est une compilation très intéressante. Le deuxième opus dispose de quelques retouches rendant l'expérience plus agréable, Birth by Sleep est pour la première fois disponible sur consoles de salon, tandis que l'épisode Re:Coded est résumé en deux heures de cinématiques. Le jeu de Square Enix se dévoile crescendo, et exige une patience à toute épreuve ...

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
8 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?