Test du casque Sony 3D HMZ-T1P
Publié le 25/11/2011 Dans Vidéo
On se souvient encore, douloureusement pour certains, de l'expérience à la fin des années 90 des casques 3D vous permettant à l'époque de jouer à Doom ou Hexen "comme si vous y étiez", avec une résolution fabuleuse de 320x240 ou 640x480 pixels. L'effet kiss cool de l'époque n'était autre qu'une embrassade irrémédiable du petit pot après une demi heure d'utilisation.

Tentative que l'on pensait totalement abandonnée depuis 10 ans maintenant, Sony a décidé en août dernier de présenter pourtant une initiative de renaissance du concept profitant maintenant du catalogue un peu plus intéressant de films 3D et de jeux qu'à l'époque.

images/articles/article11018/001.jpg

D'un point de vue pratique, le casque inclus une paire d'écouteurs et est relié par un câble à un boîtier permettant de traiter le signal 3D en provenance d'une source HDMI. Pas question de vous installer à 10m de votre télé dans votre canapé, à moins d'utiliser quelques subterfuges et des rallonges, le fil n'excédant pas pour notre test quelques mètres à peine.

images/articles/article11018/002.jpg

Avant de profiter de l'image en pleine 3D devant vos petites mirettes, il vous faudra d'abord calibrer le dispositif, et ce à chaque démarrage. Une fois calibré, et installé confortablement, vous pouvez commencer à apprécier votre image, 3D ou 2D, dans votre bulle privative. La première impression de qualité (d'image) est très bonne et le fait de pouvoir jouer avec un menu sur le casque vous donne une petite impression d'interface futuristique.

images/articles/article11018/003.jpg

La deuxième impression est plus désagréable. Pas question de vomissure et autres horreurs cette fois mais plutôt une douleur bien présente au niveau du nez. Difficile de ne pas le remarquer mais tout le dispositif, assez lourd sur l'avant du crâne, repose sur le nez et si vous avez la malchance d'être plutôt bien équipé (en nez, suivez s'il vous plaît!) vous pourrez profiter de votre film moyennant une apnée prolongée.

images/articles/article11018/004.jpg

D'un point de vue technologique on serait tenté de donner une note bien supérieure à la normale. Il est rare de voir un constructeur prendre un risque en sortant un nouveau type de produit, et Sony ici aura osé, et le pari technologique pur est assez réussi.

Côté pratique, on apprécie pouvoir tourner la tête dans tous les sens et de toujours apercevoir l'image en 3D (ou 2D) bien en face de soi. Malheureusement, cette première technologique a un prix au niveau poids et ergonomie d'utilisation.

images/articles/article11018/005.jpg

On ne peut qu'encourager Sony dans cette première tentative, qui trouvera peut être un marché de niche chez les joueurs ainsi que les personnes n'ayant pas la possibilité en place d'avoir un énorme mur de cinéma dans le salon. Avec une meilleure ergonomie on peut être sûr qu'on en reparlera dans les prochaines années, et que peut être que la niche deviendra un réel marché.

Question disponibilité, le HMZ-T1P devrait être dans les 800€ et dans les magasins en 2012, juste avant la fin du monde.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
6 / 10
Informaticien.be - © 2002-2023 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?