LEGO Ninjago : L'Ombre de Ronin
Publié le 12/06/2015 Dans Nintendo 3DS  Par Nic007
Changement de formule.

Développé par TT Fusion, LEGO Ninjago : L'Ombre de Ronin affiche une construction plus proche des épisodes sur consoles de salon que ses prédécesseurs. Dans ce titre d'action/aventure, avec l'aide de son armée de samouraï des ténèbres, Ronin a pour objectif de dérober les souvenirs des Ninjas grâce à une puissante arme ancestrale, le Glaive d'obsidienne. Les personnages ayant oublié comment utiliser leurs pouvoirs élémentaires, c'est donc à voir qu'il convient de sauver le monde de Ninjago avant qu'il ne soit trop tard. L'action se déroulera dans plusieurs lieux emblématiques de la série, comme le Temple de glace, les Marais toxiques, l'île de Chen et le village montagnard de Spinjago, où les Ninjas apprennent à maîtriser l'art du Spinjitzu. En mettant à profit ces nouvelles compétences,vous pourrez libérer un pouvoir élémentaire exclusif à chaque Ninja pour vous débarrasser des ennemis et résoudre des énigmes. Les Ninjas peuvent même associer leurs éléments respectifs pour créer la redoutable Tornade de Création. Hélas, le titre est également ultra linéaire, et chaque énigme apparaît automatiquement mâchée par l'ordinateur. Si l'intelligence artificielle sait se battre, aucune réelle barre de vie n'est à surveiller dans Ninjago puisque votre avatar revient instantanément à la vie après n'importe quelle défaillance, sans aucun malus qui plus est.

Conçu pour un jeune public, cet opus ne propose pas une profondeur de jeu très importante, mais demeure plutôt plaisant à jouer. Pour varier un peu les tâches, il sera possible de s'équiper en Samurai X, d'éliminer les ennemis à bord du Ninjacopter de Zane, tirer des missiles depuis le superjet de Kai, conduire le tout-terrain de combat de Jay, détruire les rues à bord de la foreuse de Cole ou encore traverser la forêt sur le Dragon d'Or de Lloyd.

Techniquement à la hauteur ?

Bien qu'il conçu par une autre équipe (TT Fusion remplaçant Hellbent Games), LEGO Ninjago : L'Ombre de Ronin semble tourner sur le même moteur que l'épisode Nindroids. Le graphisme n'est pas vraiment plus abouti, même si la palette de couleurs est plus agréable à l'œil et que les effets spéciaux sont assez cohérents. Pas de quoi pousser la 3DS à son maximum, surtout que la 3D stéréoscopique n'est pas vraiment bien gérée alors que le titre est pourtant en vue isométrique. En son temps, LEGO City Undercover : The Chase Begins (des mêmes auteurs) semblait plus abouti ! Quelques cinématiques sont de la partie, afin d'apporter un peu de dynamisme, et l'animation ne rencontre aucune défaillance. La prise en main s'avère assez agréable dans l'ensemble, mais on regrettera que le jeu soit si assisté.

Malgré la présence d'une bonne trentaine de missions différentes, le challenge reste limité, surtout qu'aucun multijoueur n'est proposé cette fois. Comptez environ cinq heures pour le terminer en ligne droite, environ huit si vous collectez tout à 100%. La bande son n'est pas plus dynamique, avec des musiques extrêmement discrètes, des bruitages trop rares et des dialogues parlés bien peu fréquents.

VERDICT

Comme à l'accoutumée, LEGO Ninjago : L'Ombre de Ronin se destine avant tout aux plus jeunes joueurs. Les fans de LEGO un peu plus âgé trouveront le titre beaucoup trop limité en contenu pour pleinement convaincre, surtout que sa réalisation graphique demeure loin des épisodes lancés sur consoles de salon. Sans compter les assistances trop présentes.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Notre Avis
6 / 10
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?