Without Warning
Publié le 08/11/2005 Dans PlayStation 2
Il va falloir une nouvelle fois sauver le monde dans ce jeu d'action signé Circle Studios.

Without Warning n'est pas un jeu Capcom. En réalité il s'agit seulement d'un jeu édité par la firme Nippone. C'est à Circle Studios qu'on doit ce jeu d'action, un studio fondé par les frères Smith, qui ont quitté Core Design après les déboires survenues avec le dernier Tomb Raider.

Il ne s'agit pas pour autant d'un jeu dans le même style que Melle Croft mais d'un bon vieux jeu d'action pur et dur. L'originalité, car il y en a une, c'est que les évènements se déroulent en temps réel, et que des fenêtres comme dans la série 24, permettent de voir l'action sous différents jours. Cependant on remarquera bien vite que cela n'influe pas vraiment sur l'action. Vous pouvez réaliser vos objectifs à vitesse grand V ou comme une tortue, cela n'aura pas d'influence majeure à part peut être vous obliger à résoudre un évènement différement.

Le jeu dispose par ailleurs d'une visée semi automatique et se veut assez bourrin. Seules phases reposantes, les crochetages de serrure et désamorçage de bombes. Sinon vous passerez votre temps à marteller la touche action. Globalement le jeu manque d'éclat. Les environnements graphiques sont assez plats et la modélisation des personnages tout justes correcte. Pire, l'intelligence artificielle n'est même pas au point, et la séance de tirs aux pigeons n'en ait que plus rudimentaire. Même résultat pour la caméra qui a tendace à virevolter sans qu'on sache vraiment pourquoi.

C'est pourquoi les développeurs ont fait un effort et proposé une aventure qui permet d'alterner entre six personnages au style différent. Malheureusement, cela reste la plupart du temps centré sur le shoot. La bande son est pour sa part assez classique et la durée de vie, heureusement, assez honnête.

images/articles/article095/001.jpgimages/articles/article095/002.jpg

VERDICT

Without Warning est malheureusement trop limité pour aller titiller les références du genre. Il dispose de bonnes idées, comme l'alternance entre les personnages ou encore les interactions avec l'environnement, mais pas suffisament pour totalement nous convaincre.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Informaticien.be - © 2002-2023 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?