Vengeful Guardian : Moonrider
Publié le 13/01/2023 Dans PlayStation 5
Un authentique voyage dans le passé.

Vengeful Guardian : Moonrider a été développé par le développeur brésilien JoyMasher, responsable de jeux comme Oniken, Odallus et Blazing Chrome. Il s'agit d'un jeu de plateforme à défilement latéral où un protagoniste ninja cyborg doit progresser à travers différentes étapes frénétiques en quête de vengeance. L'humanité trouve un héros inhabituel dans le monde opprimé de Vengeful Guardian : Moonrider. Sous couvert d'assurer l'ordre et la paix pour l'humanité, les gouvernements autoritaires ont construit des super soldats comme armes de guerre. Cependant, leurs créateurs ont scellé leur destin en laissant en ligne le puissant cyborg ninja connu sous le nom de Moonrider. Conçu comme un outil de plus pour défendre cet état autoritaire, le puissant guerrier Moonrider a rejeté sa prérogative initiale, optant plutôt pour une lutte acharnée pour la vengeance contre ses créateurs et ses puissants anciens compagnons super-soldats. Et avec cette prérogative est que l'histoire de Vengeful Guardian : Moonrider est développé entre les débuts, l'achèvement des étapes et des dialogues avec les boss et, bien que très cliché, nous avons une bonne quantité de phrases de l'effet moral et un Cyborg Ninja vengeur se rebeller contre le mode actuel du gouvernement. Sans aucun doute, nous n'avons besoin d'aucune autre motivation pour aller déchiqueter tous les ennemis qui se présentent à nous. Pour être un Side Scroller qui implique une action frénétique et débridée, le casse-bouton - pardonnez la plaisanterie, JoyMasher, compris du sujet, nous a livré un jeu stimulant avec un gameplay simple et des contrôles entièrement réactifs.

Avec la flèche directionnelle ou analogique gauche, nous contrôlons le cyborg protagoniste vers le côté désiré, en appuyant deux fois sur la gauche ou la droite, ou en maintenant le bouton R2 tout en marchant, nous utilisons la course. Avec le bouton X, il est possible de sauter d'une plateforme à l'autre, et le carré sert à attaquer, tandis que le cercle, utilise l'arme spéciale. Maintenir le bouton L2 ouvre un menu radial, pour choisir et échanger une arme spéciale, R1 puis carré utilise une puissante attaque en courant et enfin, si vous appuyez sur une plateforme la directionnelle analogique ou la flèche vers le bas et le bouton X, fait que le ninja parvient à descendre les obstacles. Comme la plupart des jeux de plateforme de l'âge d'or du jeu vidéo, Vengeful Guardian : Moonrider n'est pas un jeu long et ne comporte que huit phases distinctes, chacune contenant au moins deux zones, qui peuvent être jouées en trois heures en moyenne. Ainsi, il convient de noter que Vengeful Guardian : Moonrider a de grandes influences de la franchise Mega Man. Nous commençons le jeu avec le réveil de Moonrider dans le laboratoire de Bio-Weapons, et c'est forcément la première étape. Ensuite, six autres scénarios sont lancés, et on peut y accéder dans l'ordre que le joueur préfère. Mais l'inspiration ne s'arrête pas là. Comme nous l'avons mentionné plus haut, chacune des étapes comporte deux parties, la première contenant un sous-boss à vaincre et la seconde, le boss final. Ces boss à la fin des étapes, une fois vaincus, débloquent un nouveau tir spécial pour le cyborg ninja Moonrider. Une autre inspiration claire, bienvenue et nostalgique du jeu du petit robot bleu de Capcom, qui a été très bien implémentée dans le jeu de JoyMasher.

Des modules avec des mises à jour pour faciliter le voyage.

Au cours des étapes, nous trouverons des passages cachés avec des capsules contenant des modules d'amélioration pour Monnrider. Il y a un total de douze modules à trouver et vous pouvez équiper le héros de deux d'entre eux à la fois. Il y a la "Régénération des PM", qui permet de regagner une petite quantité de PM, énergie utilisée pour activer les coups spéciaux, toutes les quelques secondes. Avec le module "Acrobat" équipé, appuyez sur le bouton X après un saut pour sauter à nouveau. "Régénération des HP" permet de restaurer une petite quantité de HP, l'énergie vitale du Moonrider, toutes les quelques secondes. Avec le "Long Sword" sur Moonrider, la zone d'attaque de l'épée, sera plus grande. "Detective" est un module très utile, principalement pour trouver d'autres modules. Il vous aide à localiser les zones cachées de chaque niveau. Si vous êtes équipé de "Bloodlust", chaque ennemi tué récupère les HP de Moonrider. "Dévoreur d'âmes" permet aux ennemis tués de récupérer une petite quantité de MP. Avec "Akujiki", plus vous tuez d'ennemis, plus vos attaques deviennent fortes. "Caméléon" est uniquement esthétique et ajoute une nouvelle option dans le menu pour changer les couleurs du héros. "Reborn" permet à Moonrider de revivre avec la moitié de son énergie une fois par niveau. "Armure" agit comme un bouclier et avec elle équipée, Moonrider subit moins de dégâts. Toutefois, la catégorie maximale acquise au niveau sera B. Contrairement aux autres modules que l'on acquiert par le biais de capsules, celui-ci s'obtient après le premier écran de poursuite. Enfin le "canon en verre" est un module recommandé uniquement aux joueurs vétérans qui recherchent un défi intense. Lorsqu'il est équipé, Moonrider meurt s'il subit un seul coup.

Vengeful Guardian : Moonrider a un style axé sur le Cyber Gore, et c'est un jeu magnifique, avec un art pixel impliquant et une palette de couleurs qui rappelle beaucoup les classiques de la Mega Drive de Sega. Le jeu réussit vraiment à éveiller le sentiment d'authenticité rétro chez le joueur et une édition collector en forme de cartouche serait la bienvenue. La musique et les effets sonores du jeu ont été composés par le musicien Dominic Ninmark, artiste également responsable des bandes originales de Mighty Goose et Strikey Sisters, et sont frénétiques et merveilleux. La bande son séduit dans les moindres détails et sans aucun doute, tout s'inscrit parfaitement dans le thème proposé par le jeu.

VERDICT

Vengeful Guardian : Moonrider est en effet un jeu court, et JoyMasher aurait pu mettre en œuvre quelque chose dans le style New Game +, différentes difficultés ou des fonctionnalités en ligne comme le classement par temps, par exemple, quelque chose qui augmenterait le facteur replay. Cependant, si vous ne vous souciez pas de tout cela et que vous avez besoin d'une aventure nostalgique dans un environnement futuriste baigné de sang, Vengeful Guardian : Moonrider est un jeu complet et, sans aucun doute, mérite d'être apprécié.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
7 / 10
Informaticien.be - © 2002-2023 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?