Cobra Kai 2 : Dojos Rising
Publié le 16/11/2022 Dans Nintendo Switch
Cobra Kai passe à la 3D complète.

Cobra Kai 2 : Dojos Rising a débarqué sur PlayStation, Xbox, Nintendo Switch et PC et est prêt à plonger les joueurs dans une expérience sans précédent pour cette IP. Prêt à affronter le tournoi de la vallée ? Pour la première fois dans la série Cobra Kai, il y a une campagne solo qui emmène le joueur à travers les yeux d'un maître des arts martiaux pour vivre une histoire inédite. En tant que ces derniers, nous devons mener l'école vers le succès en recrutant les meilleurs étudiants. Une fois que l'une des trois écoles disponibles a été sélectionnée, nous passons au recrutement de jeunes étudiants, tout cela par le biais des arts martiaux, bien sûr. Après les formalités initiales, le joueur est accueilli par un tutoriel qui le familiarise avec les commandes de base du jeu, puis il poursuit sa mission. Le choix de l'école permet au joueur de profiter d'une expérience de jeu diversifiée grâce à trois styles de combat différents. Ces aspects ne changent pas seulement le gameplay, mais permettent également de vivre l'histoire à travers différentes perspectives. Les prémisses d'un bon titre sont toutes là : un gameplay diversifié et un scénario aux rebondissements variés. Le titre de Flux Games sera-t-il vraiment à la hauteur des attentes des fans ? Malheureusement non !

Pad en main après la phase initiale, on s'aperçoit immédiatement que les trois campagnes solo sont toutes structurées de la même manière : recruter de nouveaux membres pour le " dojo ", participer au Tournoi et prouver aux écoles rivales qui est le meilleur. Certes, certains niveaux diversifient légèrement la formule de jeu, mais dans l'ensemble, les trois campagnes se déroulent à travers une série de niveaux répétitifs et monotones où le joueur est engagé dans des combats, des courses et des dialogues pour convaincre des recrues potentielles de rejoindre le dojo. De nombreux combats ont lieu au cours des différents niveaux, mais malheureusement, beaucoup d'entre eux sont mal structurés car ils prennent beaucoup de temps à terminer et à être terminés, le tout soutenu par un compartiment d'animation ridicule et loin d'être acceptable. La pauvreté structurelle de Cobra Kai 2 : Dojos Rising n'est pas atténuée par le grand nombre de joueurs que l'on peut débloquer en remplissant divers objectifs. L'idée de proposer une variété de combattants est intéressante car elle permet au joueur d'affronter le titre avec différents personnages dans les diverses difficultés du jeu, mais malheureusement leur caractérisation est si simple et triviale que leur présence est inutile, limitant l'expérience de jeu à un constant button mashing sans condition de logique.

Un épisode totalement à revoir.

Alors que les trois campagnes de jeu peuvent être terminées en huit heures (si les bugs et les pépins le permettent -ndlr), le mode tournoi est la partie la plus réussie du jeu. Dans ce mode, des matchs 1 contre 1 peuvent être joués, et le vainqueur du match est confirmé par un système de score qui est calculé sur la base des mouvements effectués au cours des matchs. Par rapport au mode campagne, qui propose des scénarios en "monde semi-ouvert", les personnages disposent dans ce mode d'attaques et d'attributs uniques qui peuvent infliger des dégâts massifs à l'ennemi et changer l'issue des combats en un rien de temps. Le but de ce mode est d'atteindre la fin du tournoi en tant que vainqueur. Les différents matchs peuvent être remportés en gagnant des points, qui sont attribués en fonction du comportement adopté pendant le combat : si trois knockdowns vous rapportent trois points, une attaque puissante ne vous récompense que d'un point. Nous avons trouvé ce système de notation gratifiant, car il rend l'affrontement 1 contre 1 intéressant et jamais trop monotone. Mais malheureusement, même dans ce mode, qui se limite à un scénario confiné, les bugs sont à l'ordre du jour. Il est facile de voir des adversaires disparaître soudainement dans le sol ou s'échapper de l'aire de jeu, sans compter qu'à la fin du tournoi, que vous en sortiez vainqueur ou non, il n'y a même pas d'écran de félicitations ou d'épilogue, mais vous êtes littéralement renvoyé au menu principal. Personnellement, nous trouvons gênant qu'un titre de 2022 sorte dans cet état pour les consoles current-gen et majoritairement vendu au prix fort. Après seulement la première heure de jeu, Cobra Kai 2 : Dojos Rising a planté cinq fois et nous a obligés à redémarrer le titre deux fois parce que le scénario ne se poursuivait pas car le PNJ de service était resté coincé quelque part dans la zone de jeu.

Si la structure du gameplay de Cobra Kai 2 : Dojos Rising est complètement à revoir, le compartiment technique ne l'est pas moins. Personnellement, le titre n'offre rien à définir comme nouvelle ou ancienne génération, les modèles polygonaux sont visuellement bien faits et adaptés à des machines d'il y a deux générations, les animations des personnages sont en bois et mal liées au protagoniste utilisée, sans parler des divers effets, banals et toujours hors contexte. Les environnements du jeu sont vides et pas du tout soignés, il arrive souvent que le joueur s'interpénètre avec un élément à l'écran ou sinon lui, les différents PNJ. La bande-son est anonyme et, à la longue, répétitive. Comparé au chapitre précédent, Cobra Kai 2 : Dojos Rising est un échec total. Si les intentions de l'équipe étaient de relancer la saga et de donner aux fans de la série télévisée un opus à la hauteur, il y a encore beaucoup de travail à faire. L'aspect technique et la structure du jeu sont complètement à repenser, et l'équipe doit probablement revoir ses ambitions à la baisse et se concentrer sur un titre plus limité et poli à tous points de vue, car si c'est la route vers un futur troisième chapitre, les prémisses ne sont pas du tout roses. Bien sur, il reste possible que Flux Games propose un patch de Cobra Kai 2 dans le futur, mais rien n'est annoncé pour le moment.

VERDICT

Cobra Kai se prend un coup de pied volant dans les dents et tombe mal au sol avec ce Cobra Kai 2 : Dojos Rising. La bonne idée de départ et l'ambition ne suffisent pas, et le résultat est un titre qui veut faire beaucoup mais réussit peu, ponctuant l'expérience de bugs et de redémarrages forcés pour poursuivre l'aventure. Nous espérons que l'équipe pourra corriger cela pour un troisième chapitre plus simple et plus abouti.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
4 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?