Warhammer 40,000 Inquisitor : Martyr - Ultimate Edition
Publié le 10/11/2022 Dans PlayStation 5
Une édition très complète et mise à jour.

Warhammer 40,000 Inquisitor : Martyr - Ultimate Edition est une collection améliorée de la série Warhammer 40,000 Inquisitor : Martyr, regroupant l'extension autonome Warhammer 40,000 Inquisitor : Prophecy et d'environ 25 packs DLC pour le jeu, allant des emotes et des familiers aux packs de missions. Pour les fans de Warhammer 40k, il y a beaucoup de contenu dans ce pack, qui jusqu'à présent était disponible sur Playstation, PC et Xbox en tant que Pack complet, mais sans rien d'autre que les améliorations de base de la PS5, dont nous parlerons plus en détail dans un instant. Si vous n'avez jamais joué au titre de base, Warhammer 40,000 Inquisitor : Martyr date de 2018 et est un RPG d'action dans le style de Diablo et d'autres du genre. Votre tâche en termes de gameplay est donc généralement simple : le joueur dispose d'un ensemble de capacités pour éliminer les armées du chaos et tout ce qui se dresse sur le chemin de l'Imperium of Man, et votre travail en tant qu'Inquisiteur consiste à les utiliser de la manière la plus efficace possible pour les empêcher de vous submerger. Le cadre, le Secteur Caligari, a été créé par Neocore games comme un nouveau lieu dans le lore de Warhammer 40k, ce qui a permis aux développeurs de concevoir librement des scénarios pour les batailles qui s'y déroulent, sans les limitations d'un trop grand nombre de scénarios existants et, bien sûr, le martèlement furieux des claviers par le fandom qui s'ensuit pour leur dire que les rochers ne sont pas de la bonne couleur dans leur lieu préféré. Cela a donné lieu à un ensemble de lieux familiers mais uniques reflétant les mondes post-industriels ravagés par les combats qui jonchent l'empire que l'Inquisition cherche à défendre. La campagne principale d'Inquisitor se compose de cinq chapitres, avec un mode solo contenant une histoire familière à tous ceux qui connaissent la série.

Pour ne pas trop en dévoiler, vous êtes un Inquisiteur, une unité de combat d'élite de l'Imperium of Man, et vous êtes un instrument de l'Empereur pour éliminer toute menace en cours contre eux. Inutile de préciser qu'il s'agit de Warhammer, donc les ennemis ne manquent pas. Prophecy ajoute également un autre volet à la campagne, mais le point central de l'édition ultime est tout ce qui l'accompagne. Le jeu, en dehors de la campagne, est conçu pour être joué avec des amis et les missions disponibles dans le jeu de base sont complétées par la sélection susmentionnée de DLC ultimes. Il y a énormément de choses à jouer ici et vous ne serez pas à court de choses à faire pendant longtemps. Martyr a trois classes de base à choisir : Crusader, Assassin et Psyker. Il n'y a pas de prix pour deviner d'où viennent ces classes. Ainsi, le crusader est le tank, la brute de la classe avec de gros canons ou des épées lourdes pour le combat. Bien que ce rôle soit évidemment le choix de référence dans ces jeux, il s'accompagne également de la plus simple des boucles de jeu. Frappez les choses jusqu'à ce qu'elles meurent. C'est assez facile. L'Assassin, est l'archétype du furtif. Avec moins d'armure et d'armes lourdes, vous devrez exploiter l'environnement pour vous mettre à couvert et empêcher les ennemis d'utiliser votre visage le plus vulnérable comme leur dernier jouet à mâcher. Contrairement au Crusader, dans lequel vous pouviez engager un bataillon d'ennemis en une seule fois, cette tactique vous ferait probablement écraser, et une approche plus méthodique est donc requise ici. Et enfin, le Psyker est la classe qui utilise la magie. Contrairement aux autres classes, celle-ci doit donc être jouée pour tirer le meilleur parti des pouvoirs dont vous disposez et possède des rotations de compétences qui seraient une seconde nature pour ceux qui aiment un peu de magie dans leurs jeux. Comme à l'accoutumée, chaque classe dispose de trois autres sous-classes sur lesquelles vous pouvez vous concentrer et adapter votre style de jeu. Le jeu propose des arbres de compétences pour améliorer vos personnages en fonction de votre méthode de jeu préférée.

Une réalisation améliorée ?

Bien sûr, comme tout ARPG, le jeu vous envoie du loot. Mais contrairement à la plupart, les joueurs ne peuvent pas changer d'équipement pendant une mission. Au lieu de cela, vous avez le choix d'un chargement avant chaque mission, ce qui rend ces choix importants dans la façon dont les joueurs souhaitent aborder chaque défi avant de commencer le jeu. Vous pouvez choisir deux ensembles d'équipement par mission et vous concentrer sur les armes à distance, les armes de mêlée ou une combinaison des deux. Lorsque vous trouvez du butin, et il y en a beaucoup, vous pouvez alors le sélectionner pour les prochaines missions à partir d'ici. Chaque arme a ses propres capacités, ce qui signifie qu'au lieu d'avoir des capacités spécifiques à un personnage, vous avez des capacités par arme pour changer les choses par mission selon vos préférences. En parlant de détournement d'attention, ce portage amélioré pour la nouvelle génération résout un problème majeur de la version oldgen d'Inquisitor. Bien que le portage next-gen ait bénéficié d'améliorations PS5 permettant de choisir entre les modes 1080p et 1440p, l'expérience était, pour le moins, sous-optimale. Les deux modes semblent atteindre un maximum de 30 FPS, avec une option de "Frame Blending" pour rendre les choses plus fluides au détriment du délai d'entrée. En le désactivant, le jeu se mettait à clignoter, ce qui vous fera choisir entre une absence de réponse (impardonnable dans un ARPG avec des entrées sensibles au temps) et un jeu tout simplement injouable.

Heureusement, l'implémentation du mode de framerate supérieur est plus qu'optimale, avec des graphismes largement améliorés par rapport au portage PS4 et correspondant à ce qui semble être les meilleurs paramètres de la version PC. Associé à une scène sonore riche et percutante, avec de nombreuses voix et des sons satisfaisants lorsque vous avez abattu vos ennemis, cela donne une expérience visuelle et auditive satisfaisante sur PS5, corrigeant le principal problème des versions pour consoles dans le passé. Par contre, si vous disposez déjà du jeu sur PS4, il faudra repasser à la caisse puisqu'il n'existe pas de pack de mise à jour. NeoCore a toutefois mis en place une remise de 50% pour tous les joueurs d'une version d'ancienne génération. Le multijoueurs demeure quant à lui crossgen PS4/PS5 tout comme la sauvegarde. La DualSense n'est pas encore clairement prise en charge (juste le retour haptique), mais les développeurs promettent de tenir compte des déclencheurs adaptatifs dans un futur patch. Enfin, la nouvelle classe jouable, Sororitas, arrivera en tant que DLC à une date ultérieure. Nous n'avons donc pas fini avec Warhammer 40,000: Inquisitor - Martyr.

VERDICT

En conclusion, il s'agit d'un ensemble compétent, satisfaisant et, sans être révolutionnaire, très complet qui fera le bonheur des joueurs d'ARPG et des fans de Warhammer pendant longtemps.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
8 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?