Them's Fightin' Herds Deluxe Edition
Publié le 03/11/2022 Dans PlayStation 4
Le parcours des champions.

L'univers de la culture POP regorge de franchises aux fandoms talentueux, capables de produire des produits non officiels avec passion et inventivité. My Little Pony (Mon Petit Poney) est précisément l'un de ces phénomènes qui, grâce au célèbre reboot de 2010, a suscité un fort attrait et un intérêt à l'échelle mondiale. Un groupe de fans s'est donc réuni pour former Mane6 et, après presque 10 ans de travail et un malentendu de la part de Hasbro, ils ont produit le titre analysé dans cette revue : Them's Fightin Herds. La particularité du titre est, contrairement aux autres représentants du genre, la présence d'un mode histoire. Le récit est le suivant : dans un monde paisible peuplé d'animaux qui parlent, des prédateurs menaçants menacent de revenir après avoir été enfermés dans une dimension parallèle. Le seul moyen de sauver la journée est de trouver des clés légendaires, une tâche qui enverra les champions choisis parmi les nombreux peuples du monde à l'aventure. Dès l'incipit, il est évident que l'histoire créée par Lauren Faust, qui n'est autre que l'auteur du reboot de My Little Pony mentionné plus haut, ne se prend pas du tout au sérieux. Cette approche est encore renforcée par la présence de personnages à l'esprit vif et à la caractérisation si simple qu'elle en devient stéréotypée. Cependant, le scénario réussit à exploiter au maximum son potentiel grâce à des dialogues drôles et jamais vraiment prévisibles. Le joueur se sent constamment intrigué en explorant l'univers du jeu et en discutant avec les différents PNJ, tout cela pour découvrir la prochaine idée étrange imaginée par les développeurs. En ce sens, il faut noter une localisation écrite en plusieurs langues, dont le français, alors que le doublage est uniquement en anglais, avec même la présence de doubleurs américains assez connus.

Malgré tout, il est évident que Them's Fightin Herds reste un titre incomplet. Il n'est actuellement possible d'accéder qu'au premier chapitre de l'histoire, tandis que les suivants devraient arriver à l'avenir par le biais de mises à jour gratuites. Il s'agit certes d'un choix intéressant, mais qui, pour des raisons assez évidentes, rend actuellement l'œuvre en question plutôt pauvre en contenu. Même la galerie d'art est actuellement inaccessible. Le gameplay de l'histoire est lui divisé en trois sections spécifiques : exploration, plateforme et combat. La première nous montre une exploration en vue de dessus, reproduisant l'atmosphère 16 bits, tant dans les graphismes que dans la musique. Un choix sympathique qui crée un fort contraste avec le reste de la production, à tel point que cela ressemble presque à une échappatoire pour économiser (du temps ou de l'argent ?) et non à un choix stylistique. L'univers du jeu s'avère néanmoins coloré, bien varié, plein de personnages à qui parler, de quêtes annexes, et même d'objets à collectionner à découvrir. Ces derniers ne sont que des éléments esthétiques qui n'ont aucune influence, il n'y a donc pas de réelle motivation à trouver tous les secrets, si ce n'est le complétisme. Le pire, cependant, survient dans la deuxième partie du jeu, à savoir les phases de plates-formes. Au cours de l'aventure, les différentes héroïnes trouveront des pierres spéciales, avec lesquelles une sorte de défi de plateforme en 2D peut être activé. Malheureusement, ces sections sont peu amusantes, en raison d'un système de contrôle imprécis et peu intuitif. En bref, la structure du gameplay n'est pas conçue pour cela et c'est plutôt évident.

Une réalisation à la hauteur ?

Nous sommes rapidement confrontés à l'un des points forts du jeu, le style artistique. Le jeu se présente dans les différentes parties, et aussi dans celles que nous décrirons bientôt, comme un véritable dessin animé interactif. Les animations sont fluides et belles à regarder, renforcées par un design de personnage fortement reconnaissable mais aussi plein de personnalité. En bref, du point de vue purement artistique, Them's Fightin Herds s'avère être une réussite absolue. Le mérite revient également à la bande sonore, variée et adaptée au contexte. Le point fort de l'expérience n'est pas seulement le côté visuel, mais aussi le côté combat. Le titre propose un total de sept personnages jouables au lancement, tous extrêmement diversifiés dans leurs mouvements et leurs particularités. L'âme compétitive du projet est tout à fait évidente, étant donné la possibilité d'effectuer des combos et des techniques de chaque personnage, et avec une configuration de commande très précise où chaque touche est utile à quelque chose. Le mode d'entraînement offre un certain degré d'apprentissage au joueur, et est divisé en deux parties : entraînement et tutoriel. Pour se défouler dans le jeu solo, on peut profiter du mode arcade, disponible en cinq difficultés. Ce dernier se présente comme le plus classique du genre, c'est-à-dire un combat contre tous les personnages jusqu'à une sorte de confrontation finale. Enfin, le multijoueur en ligne nous donnera l'occasion de vraiment faire nos preuves !

Le mode histoire propose également des combats, principalement liés à des ennemis génériques et occasionnellement contre d'autres champions. En ce sens, un certain cadre traditionnel de JRPG est créé, mais au lieu de combats remplis de chiffres et de statistiques, il y a des combats de combat. Les combats de boss ne manquent même pas, mais on ne peut pas dire grand-chose à ce sujet, étant donné la présence d'un seul boss pour le moment. Le seul combat présent est cependant très varié et divertissant, tout en exigeant un certain degré de réflexes car certaines attaques sont difficiles à voir. Malheureusement, le manque de contenu se fait également sentir ici, mais l'équipe de développement a déjà promis un Season Pass avec du contenu et des personnages supplémentaires. Un DLC payant qui, toutefois, s'accompagne de mises à jour gratuites, et il faut noter que la version physique intègre un code pour en profiter sans surplus. Dans cette critique, nous avons pu essayer Them's Fightin Herds dans sa version PS4. Notre test n'a pas été perturbé par une baisse de la fréquence d'images ou des bugs, à l'exception d'une fois où le jeu s'est arrêté à cause d'une erreur non spécifiée. Les temps de chargement sont encore assez lents cependant.

VERDICT

Compte tenu de la maturité encore incertaine du titre, nous nous réservons le droit de donner au jeu une note définitive, en attendant de goûter aux nouveaux contenus qui viendront progressivement compléter l'expérience. Pour l'instant, nous sommes à moitié satisfaits.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
7 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?