Kamiwaza : Way of theThief
Publié le 28/10/2022 Dans PlayStation 4
Le Robin des Bois du Japon féodal.

Kamiwaza : Way of the Thief est un remaster d'un titre du même nom sorti par Acquire en 2006 pour la PlayStation 2 au Japon. NIS America apporte le titre en Occident pour la première fois et les joueurs peuvent enfin découvrir ce qui est une expérience très particulière venant d'un développeur connu pour ses jeux qui cherchent à offrir une expérience amusante avec des prémisses uniques. Bref, dans Kamiwaza : Way of the Thief, les joueurs prennent le contrôle du voleur Ebizo. L'aventure se déroule pendant la période Edo du Japon et commence avec le protagoniste lors de son premier jour en tant que membre d'une bande de voleurs qui volent les riches pour les pauvres, les Silver Ravens. Sa première aventure avec le groupe finit par mal tourner lorsque le héros et son mentor, Ainosuke, découvrent que leurs compagnons assassinent des civils. Ainosuke fait fuir Ebizo avec la seule survivante de ce terrible événement, une jeune enfant nommée Suzuna. Dix ans passent et le protagoniste abandonne la voie du voleur, pour vivre une vie simple de charpentier. Un jour, en rentrant du travail, Ebizo découvre que Suzuna est atteinte d'une maladie mortelle et sans moyen d'acheter le médicament nécessaire pour lui sauver la vie, il décide de reprendre son ancienne vie de voleur. Après un premier vol, Ebizo retrouve Ainosuke et ensemble ils forment un partenariat avec l'objectif d'être des voleurs honnêtes, qui volent les riches pour donner aux pauvres. Le protagoniste est également encouragé à poursuivre ses activités car Suzuna souffre toujours de sa maladie et c'est ainsi que l'aventure commence.

Comme c'est le cas pour de nombreux jeux Acquire, Kamiwaza : Way of the Thief met l'accent sur les actions du joueur et leurs effets sur le monde qui l'entoure. Ebizo peut accepter des quêtes qui demandent au voleur de dérober certains objets, avec le choix de les vendre et de faire un profit pour lui-même ou de les donner aux pauvres. Les choix que le joueur fait pendant les missions, ainsi que la façon dont il agit dans l'univers du jeu, influent sur les fins auxquelles il peut parvenir, ainsi que sur la réaction des PNJ. En donnant son vol aux pauvres, les gens aiment Ebizo et l'aident à se cacher des gardes. Mais si le joueur vole des gens ou attaque des civils, les PNJ seront les premiers à le dénoncer aux autorités. La guilde de voleurs dont Ebizo fait partie influence également les capacités qui peuvent être activées. Le joueur est encouragé à effectuer un petit paiement à la patronne des lieux pour la contenter, mais s'il est décidé de l'ignorer trop longtemps, une bataille secrète peut être activée, comme c'est le cas dans de nombreux jeux Acquire. La maladie de Suzuna est également un élément essentiel du jeu, puisqu'il faut acheter des médicaments et aider la jeune fille dans la mesure du possible. Kamiwaza : The Way of the Thief utilise un système de jour et de nuit, avec des magasins qui ferment à certaines heures et des gardes qui modifient votre itinéraire. Suzuna a besoin de médicaments au quotidien, et avec le prix élevé de l'objet, il faudra souvent bien réfléchir à ce dans quoi investir.

Le chemin d'un voleur.

Le gameplay de Kamiwaza : Way of the Thief est similaire à celui d'autres titres plus célèbres d'Acquire, comme Way of the Samurai ou Akiba's Trip. Les joueurs sont libres d'explorer une petite ville du Japon féodal et peuvent effectuer diverses actions qui changent la façon dont les PNJ réagissent. En dehors de la maison d'Ebizo, tous les autres endroits du jeu peuvent être pénétrés et volés. Comme c'est le cas dans des titres comme Tenchu et Shinobido, le joueur est encouragé à utiliser la furtivité pour atteindre son objectif, qu'il s'agisse de voler les trésors requis dans chaque mission ou simplement des objets à vendre. Les joueurs peuvent équiper des déguisements afin de cacher l'identité d'Ebizo. Les gardes ont une limite de vue, que vous pouvez vérifier dans le coin de l'écran. Le protagoniste dispose de quelques capacités qui peuvent l'aider à passer inaperçu auprès des ennemis, la principale étant Just Stealth. Lorsqu'il est repéré par un garde, le joueur dispose d'un court laps de temps pour appuyer sur R1 ou R2 et utiliser Just Stealth. Si vous appuyez sur la touche au bon moment, Ebizo entre dans un mode connu sous le nom de Stylish Stealth, qui permet au protagoniste de voler des objets plus rapidement et de gagner des points qui peuvent être échangés contre de nouvelles capacités.

Étant un voleur honorable, Ebizo n'a pas d'attaque, ni de moyen d'éliminer les gardes. Ce qui est possible, c'est de leur voler des objets et des pièces jusqu'à ce que vous les assommiez. Malheureusement, cela ne fonctionne qu'une fois, ce qui nécessite un autre moyen de les mettre hors service pendant un certain temps. L'autre moyen est d'utiliser le sac d'objets du protagoniste, en étant capable de le frapper sur les PNJ pour les assommer pendant quelques secondes. Le sac d'objets d'Ebizo est également important pour la mécanique principale du titre. Vous ne pouvez voler des objets qu'avec l'objet équipé, et plus le sac contient d'objets, plus il est grand. Un sac suffisamment grand attire l'attention des PNJ et des gardes qui commencent à poursuivre le personnage. Vous pouvez le laisser tomber par terre à l'aide d'un bouton, ce qui peut vous permettre de semer vos adversaires, et vous pouvez le récupérer à tout moment avec le même bouton. Une bonne astuce pour échapper au danger consiste à lâcher le sac à dos, à courir vers l'une des sorties et à le rappeler.

Les limites de la vision d'Acquire.

Kamiwaza : Way of the Thief est un remaster Unreal Engine d'un titre de 2006. Cela signifie que ses atouts et sa mécanique sont ceux d'il y a dix ans, mais adaptés à l'ère moderne. En conséquence, ne vous attendez pas à des visuels impressionnants ou à de bonnes animations. La présentation du titre est assez précaire, même si on la compare à celle d'autres jeux PS2. Il y a des cutscenes doublées et d'autres qui n'ont littéralement aucune voix, sans aucune distinction entre elles. Les animations sont également assez simples, les personnages se déplaçant comme des robots ou, dans certains cas, de façon très étrange. Certaines animations seront reconnues par ceux qui ont joué à Akiba's Trip. Les chansons ont ce ton japonais très ancien, avec des mélodies utilisant des instruments classiques de la culture orientale. Les voix sont également très bonnes. Il y a peu d'effets sonores, malheureusement, et ils ne se distinguent pas de façon très particulière.

Ce qui nous dérange dans Kamiwaza : Way of the Thief, ce sont les choses qui auraient pu être changées par rapport à sa version originale. L'ensemble du jeu se déroule dans une petite ville divisée en zones plus petites, avec un système de transport rapide qui ne fonctionne que pour la maison du protagoniste et la guilde des voleurs. Soudain, le joueur devra passer par les mêmes endroits plusieurs fois et cela devient un peu fatigant. Il y a également beaucoup de répétitions dans les missions, avec très peu d'endroits à dévaliser. Les cibles se trouvent généralement dans une région de la ville, qui compte deux ou trois manoirs spécifiques à piller. La difficulté du titre est également un peu mitigée, entre un peu facile et difficile. Enfin, il y a quelques bugs et erreurs, comme des objets qui n'apparaissent pas là où ils devraient ou le système de reconnaissance par la loi qui est un peu défaillant. Il convient de mentionner que Kamiwaza : Way of the Thief ne dispose d'aucune optimisation PS5, le contraire aurait été étonnant il est vrai ...

VERDICT

Kamiwaza : Way of the Thief est une expérience unique que l'on ne pouvait qu'attendre d'Acquire. Mettant les joueurs dans la peau d'un voleur, le jeu est intéressant pour la façon dont il encourage l'utilisation de la furtivité et l'évitement de l'attaque de vos adversaires autant que possible. Pour ceux qui veulent essayer quelque chose de différent, Kamiwaza : Way of the Thief est une bonne distraction. Il convient toutefois de rappeler que le titre est une expérience PlayStation 2, assez limitée dans son gameplay et ses mécanismes. Certaines améliorations auraient pu être apportées à son expérience afin de la moderniser et de la rendre plus amusante.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
7 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?