Fallen Legion : Rise to Glory / Fallen Legion Revenants
Publié le 31/08/2022 Dans Xbox Series X
Rise to Glory.

Fallen Legion : Rise to Glory réunit en réalité les deux épisodes Fallen Legion : Sins of an Empire (PS4) et Fallen Legion : Flames of Rebellion (PS Vita), qui n'étaient parus en Europe qu'en édition digital avant leur portage Switch en 2018. Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, il ne s'agit pas d'un titre japonais, mais d'une production américaine conçue par YummyYummyTummy, un développeur jusqu'à présent spécialisé dans les titres éducatifs. Chaque épisode vous permet de vivre une histoire en parallèle de l'autre version. Dans Fallen Legion: Sins of an Empire, vous combattez aux côtés de la Princesse Cecille (et un grimoire parlant quelque peu grivois), affrontez des hordes de monstres et vous dressez contre le coup d’état perpétré par Legatus Laendur. Un empire au bord de l'effondrement est entre vos mains. Parviendrez-vous à rétablir sa gloire passée ? De son côté, Fallen Legion: Flames of Rebellion vous permet de découvrir Legatus Laendur, brillant stratège ayant les faveurs du peuple, qui a combattu sur le front au nom de l'Empire Fenumien. Lorsqu'il découvre pourquoi ce dernier est en train de pourrir de l'intérieur, il jure de renverser la famille royale. Fenumia a englouti sa terre natale, parviendrez-vous à la reprendre ? Quelque soit le choix de départ, il faut noter que les deux intrigues sont fortement intriquées l'une dans l'autre et qu'une partie de l'aventure évoluera en fonction des choix réalisés durant la partie. A la tête d'une légion, vous contrôlez quatre personnages simultanément et maîtrisez des attaques combinées dans des combats dynamiques en temps réel. Aux côtés de Cecille et Laendur, vous pourrez invoquer des Exemplars, des personnages qui sont les incarnations magiques d'armes légendaires et qui seront repartis entre les touches A, B et X. Le héros (ou l'héroïne) est quant à lui adossé au bouton Y et peut lancer trois sorts différents en guise de soutien. Les Exemplars disposent d'une jauge d'action divisée en trois parties, chacune d'entre elles permettra de lancer une attaque, mais il est également possible de lancer une seule attaque dévastatrice. Le jeu laisse également la possibilité d'enchaîner des combos, activer une défense ou encore de modifier la place des unités. Globalement, l'approche rappelle l'ATB des Final Fantasy et on compte même des gemmes que vous pourrez équiper pour améliorer vos statistiques, faire évoluer les sorts de soutien, etc.

Sur le plan technique, Fallen Legion arbore une réalisation 2D plutôt efficace. La direction artistique s'avère très soignée et chaque élément du décor a été dessiné à la main. L'approche rappelle Dragon's Crown, avec moins de moyens néanmoins, et l'action évolue selon un scrolling horizontal. Le character design est très singulier et les paysages en arrière-plan se renouvellent avec entrain, ce qui permet d'éviter de sombrer dans la routine Manette en main, le système de jeu n'est pas si évident de prime abord, surtout que les effets visuels très nombreux rendent parfois l'action un peu confuse. Les Exemplars s'avèrent assez variées et comportent un large choix d'évolution possible. Il y a de quoi faire pour personnaliser son équipe et trouver son bon rythme de progression. Fallen Legion présente une bande son alternant classique et rock, des compositions généralement très inspirées. Les doublages sont quant à eux proposés en anglais ou en japonais, alors que le titre publié par NIS America n'intègre malheureusement aucun sous-titre en français. Comptez environ vingt heures pour terminer l'aventure, sachant que cette mouture "nextgen" intègre également des défis absents des moutures originelles, de même que des boss additionnels. Les temps de chargement sont heureusement un lointain souvenir maintenant que la version finale est disponible. Il faut noter que le jeu est crossgen sur les consoles Xbox, ce qui n'est pas le cas sur PlayStation. Un choix qui n'a rien de technique, c'est simplement que NIS America n'a pas les droits d'éditions des premiers épisodes de Fallen Legion sur PS4 (ni sur PC d'ailleurs).

Revenants.

Fallen Legion Revenants est un RPG d'action, une suite des titres Fallen Legion: Sins of an Empire et Fallen Legion: Flames of Rebelion. Le jeu promet des caractéristiques remarquables telles que les choix du joueur, qui influenceront le destin des différents personnages. En plus de tester vos réflexes et vos compétences tactiques, à travers d'intenses batailles en temps réel, à la tête d'une escouade d'Exemplaires légendaires. Mais qu'en est-il réellement ? Dans Fallen Legion Revenants, le monde est couvert de miasmes et le château flottant Welkin est le dernier refuge de l'humanité. La terre regorge de bêtes mutées par la peste, tandis que le château est loin des horreurs qui peuplent la planète. Lucien, un politicien charismatique récemment élu au conseil du château, découvre un vieux livre où sont décrits "les Exemplars", des armes qui peuvent se transformer en soldats sensibles. Ainsi, il contacte Rowena, une ancienne chancelière d'un tyran fou qui a été injustement exécuté et qui, grâce à la volonté de libérer son fils des griffes du méchant, est retenu captif dans le monde en tant que revenant. Rowena, qui cherche maintenant un moyen de revenir à la vie pour élever son fils, conclut un pacte avec Lucien et ensemble, ils cherchent un moyen de renverser le tyran Ivor qui est aux commandes de Welkin. Le joueur ne contrôle les personnages que dans une perspective bidimensionnelle, toujours de gauche à droite ou de droite à gauche. Plusieurs fois l'histoire se déroule en parallèle entre le gameplay de Rowena et Lucien, puis, au fur et à mesure que nous avançons dans les batailles contre les monstres, l'écran se divise et nous contrôlons Lucien dans le château, à la recherche d'informations cruciales pour l'avancée du groupe. La partie initiale du jeu vous permet déjà de vous familiariser avec les commandes de base qui sont généralement simples, mais qui peuvent nécessiter un peu de coordination motrice et d'attention de la part des joueurs, dans un type de tutoriel qui suit pendant que nous nous battons. Les commandes avec Rowena pendant les batailles sont utilisées en appuyant sur Y et chacun des trois autres Exemplars, est commandé par B, A ou X. Chaque attaque livrée coûte 1 PA ou point d'action, qui est progressivement restauré lorsqu'un spécimen n'attaque pas. Appuyer sur Y lance le sort de Rowena. Chaque sort lancé nous coûte 1 orbe de mana, qui est restauré lorsque nous attaquons les ennemis. En plus des attaques de base, les personnages peuvent utiliser un coup de grâce, des coups mortels qui sont si puissants qu'ils coûtent 1 mana orbe au feu. Maintenez RB et appuyez sur le bouton du guerrier, pour écraser l'ennemi avec votre coup puissant. En plus des attaques standard, trouver des armes manquantes peut enseigner de nouveaux coups aux Exemplars. Appuyer sur le bouton LB bloque l'attaque ennemie. Appuyer sur le bouton au bon moment avant qu'un projectile ne touche un Exemplaire provoque un blocage parfait et renvoie la charge à l'ennemi, causant des dégâts à celui qui se trouve devant et restituant 1 PA pour chacun de vos personnages.

Nos Exemplars peuvent perdre leur forme corporelle lorsqu'ils perdent toute leur vie. Ainsi, Rowena peut canaliser ses désirs et les ramener au monde. Plus les Exemplaires tombent au combat, plus il devient difficile pour le Revenant de les faire revivre. Au fur et à mesure que vous progressez dans le jeu, d'autres Exemplaires deviendront disponibles. Les personnages sont contrôlés simplement avec les quatre boutons de votre contrôleur. Vous vous arrêterez parfois en cours de route pour faire de petits choix, mais il ne s'agit généralement que d'une simple progression de dialogue. En contrôlant Lucien, nous avons la partie politique de l'histoire. Notre personnage peut interagir dans les zones du château, faire des alliances ou découvrir des fraudes pour faire chanter des politiciens corrompus et aider d'une manière ou d'une autre nos guerriers sur le terrain. Vous ferez des promesses et des accords avec d'autres qui apparaîtront plus tard dans le jeu. Toute cette section de jeu est purement stratégique. Vous aurez besoin d'utiliser votre intelligence et votre machiavélisme pour progresser dans votre position. Une chose clé à garder à l'esprit est que, tout comme dans les jeux précédents de la série, les choix que vous faites peuvent conduire à des résultats très différents. Souvenez-vous avec qui vous vous liez d'amitié. Visuellement, le jeu est simple, avec des lignes bien faites et pas de débordement de pixels, mais rien qui attire beaucoup l'attention. Cela nous a rappelé beaucoup de jeux mobiles. La bande son n'est pas mauvaise, les chansons sont même bonnes et les sons s'intègrent parfaitement dans la proposition du jeu. Cependant, elles n'attirent pas non plus l'attention et finissent par devenir un peu monotones et répétitives après un certain temps. Si vous avez joué aux autres jeux de la série et que vous avez un bon niveau de compréhension en anglais, le challenge en vaut la peine. Sinon, c'est une autre affaire ! Le jeu est sympathique, passionnant et engageant, surtout au début, mais il finit par être assez répétitif. La plupart du temps, vous avancez et appuyez sur les boutons avec Rowena et les Exemplars, souvent non coordonnés, et ça fatigue. Et vous vous retrouvez parfois à jouer les batailles de manière "automatique". Divisez l'écran et transmettez-le à Lucien, collectez des informations et faites des potions. C'est fondamentalement tout et après un certain temps, les choses deviennent un peu monotones. De plus, le manque de localisation française est très inconfortable, car la partie politique de Lucien doit être très bien comprise pour que nous puissions faire les meilleurs progrès dans le château. A noter au passage que la version physique du jeu comporte un mini artbook et la bande-son en téléchargement.

VERDICT

Fallen Legion est une expérience JRPG assez particulière. Le concept est plus subtil qu'il n'y paraît et la direction artistique est une réussite. Entre des personnages mémorables, des options de dialogue qui vous feront réfléchir sérieusement et des systèmes de combat complexes, la série de YummyYummyTummy ne manque pas d'atouts mais se révèle aussi rapidement répétitive. Cette réédition définitive n'ajoute rien de significatif à ce qui a été vu par le passé, juste quelques personnages supplémentaires (et de nouveaux ennemis, dont des boss).

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
7 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?