Publié le: 19/10/2018 @ 19:44:28: Par Nic007  Dans "Internet "
InternetLa Commission européenne semble vouloir privilégier l’utilisation du wifi à la 5G pour les voitures, ce qui pourrait donner un avantage aux constructeurs comme Renault ou Volkswagen ayant misé sur cette technologie face à leurs concurrents comme PSA ayant parié sur la future génération de réseaux mobiles. L’exécutif européen devrait soumettre le mois prochain aux Etats et aux parlementaires de l’UE un projet en ce sens en vue d’une adoption en 2019. Cette décision est cruciale à la fois pour les constructeurs automobiles, les opérateurs télécoms et les équipementiers de réseaux, le marché des voitures connectées à internet étant estimé à plusieurs milliards d’euros par an à l’avenir avec les nouvelles possibilités offertes au commerce en ligne et aux annonceurs publicitaires.

Le projet de la Commission ouvre la voie à la mise en circulation de voitures équipées de la technologie wifi ITS-G5. Il prévoit un réexamen de la situation au plus tard trois ans après l’entrée en vigueur de cette mesure pour tenir compte d’éventuelles évolutions technologiques. Cela signifie qu’il faudra des mois voire des années à la technologie alternative de 5G, baptisée C-V2X, pour obtenir une autorisation de la Commission, même si ses partisans s’attendent à un délai plus court. Si elle privilégiait le wifi, l’UE se distinguerait des Etats-Unis et de la Chine, qui voient davantage d’avenir dans la norme C-V2X.
Envoyer une nouvelle à un ami
Sujet:
Email:
Texte:
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?