Publié le: 07/12/2018 @ 19:30:16: Par Nic007  Dans "Microsoft "
MicrosoftMicrosoft a adopté jeudi un ensemble de principes face au développement de la reconnaissance faciale, exhortant ses rivaux à faire de même et les gouvernements à adopter des mesures pour éviter un état de surveillance digne du roman 1984 de George Orwell. « Nous devons nous assurer que l'année 2024 ne ressemble pas à une page du roman 1984 », a déclaré le patron de Microsoft, Brad Smith, dans un discours à la Brookings Institution. « Un principe démocratique indispensable a toujours été qu'aucun gouvernement n'est au-dessus des lois. Aujourd'hui, cela nécessite que nous fassions en sorte que l'utilisation par le gouvernement de la technologie de reconnaissance faciale reste soumise à l'État de droit. Une nouvelle législation peut nous mettre sur cette voie », a estimé le président de Microsoft.

Les six principes adoptés par l'entreprise pour accompagner l'utilisation de cette technologie sont l'équité, la transparence, la responsabilité, la non discrimination, l'information et le consentement des consommateurs, et une surveillance en accord avec la loi. Ils seront détaillés dans un document qui sera publié prochainement. Microsoft commencera à mettre en oeuvre ces principes d'ici la fin du premier trimestre 2019, et exhortera les autres entreprises à adopter des mesures similaires, a-t-il dit.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?