Publié le: 28/08/2018 @ 23:32:44: Par Nic007  Dans "Windows "
WindowsUn membre du CERT américain a confirmé l'existence d'une faille dans la Gestion des tâches de Windows, plus exactement dans l'interface ALPC (Advanced Local Procedure Call) de Windows 10 version 64 bit. Ce mécanisme contrôle la façon dont le système d'exploitation conditionne les processus liés aux données partagées. Le bug peut permettre à un attaquant d'obtenir davantage de droits sur un ordinateur. Microsoft a confirmé qu'une mise à jour arrivera très bientôt, potentiellement dans le prochain Patch Tuesday.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?