Publié le: 02/11/2016 @ 18:32:47: Par Nic007  Dans "Windows "
WindowsMicrosoft a annoncé qu'une vulnérabilité de Windows, récemment exposée par Google, était exploitée par des pirates informatiques soupçonnés d'avoir mené des attaques contre des institutions politiques américaines. La firme ajoute que le groupe de hackers "Strontium" se présente comme ayant les caractéristiques des groupes de pirates disposant d'un soutien d'un Etat, sans préciser lequel. Ce groupe est toutefois généralement décrit par les experts en cybersécurité comme une opération de piratage sophistiquée ayant des liens avec la Russie.

Pour effectuer leurs manoeuvres, les pirates combinent leurs attaques par hameçonnage avec l'exploitation de failles de sécurité dans Windows ainsi que dans Flash, pour installer des portes dérobées sur des ordinateurs afin de pouvoir ensuite s'y introduire à leur guise. Google a argumenté qu'il avait donné sept jours à Microsoft pour régler le problème avant de le rendre public, mais rien n'avait été fait depuis. Seul Flash a été patché le 26 octobre.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?