Publié le: 28/06/2016 @ 19:43:27: Par Nic007  Dans "Windows "
WindowsGérante d'une agence de voyages, Teri Goldestein, a déposé plainte contre Microsoft suite à la mise à jour automatique de Windows 10 sans son autorisation. Son ordinateur n'a pas été en mesure d'effectuer l'update correctement, et le PC a connu par la suite des plantages à répétition. Après avoir contacté le service technique de Microsoft, la plaignante n'a pas su restaurer son ordinateur et a du changer de poste de travail.

Suite à cette plainte, un porte-parole de Microsoft a affirmé que l'entreprise n’a commis aucune faute, et qu'une mise à jour ne peut se lancer sans que l’utilisateur l'ait validée au préalable. Néanmoins, la firme a préféré ne pas faire appel et a payé 10.000 dollars pour ne pas se lancer dans un long procès.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?