Kaspersky Lab lance un logiciel de sécurité pour environnement de cloud hybride
Publié le 11/12/2018 Dans Belgique  Par zion
Utrecht, 11 decembre 2018 – Kaspersky Lab élargit la gamme des logiciels de virtualisation pour la protection d’environnements de cloud hybride avec le lancement de Kaspersky Hybrid Cloud Security. Cette nouvelle génération de logiciel de protection est adaptée pour les environnements professionnels utilisant des plates-formes cloud tant de Microsoft Azure que d’Amazon Web Services (AWS). Cette solution est destinée à la protection tant des données que des applications dans le cloud public.

Kaspersky Hybrid Cloud Security protège les applications et les données dans des charges de travail physiques, virtuelles et cloud. Grâce à l’intégration basée API avec tant Amazon Web Services (AWS) que la plate-forme cloud Microsoft Azure, les organisations peuvent protéger tout ce qu’elles mettent sur ces plates-formes cloud. Kaspersky Hybrid Cloud Security protège les environnements multi-clouds contre les cyber-menaces grâce à une régie intégrée, au renforcement des systèmes, à la protection de charge de travail et des systèmes de protection recourant à l’apprentissage machine.

La visibilité est le secret d’un environnement de cloud hybride sécurisé

Les organisations qui migrent vers un environnement de cloud public doivent faire face à des parcours complexes pour harmoniser la protection des différents systèmes. Elles sont souvent confrontées à plusieurs environnements virtuels différents, tant sur leurs sites proprement dits que dans un environnement de cloud public. Même après la migration vers un environnement cloud, c’est un véritable défi pour ces organisations de garder la visibilité sur toutes les variantes de cloud. Kaspersky Hybrid Cloud Security leur offre une console unique dans le cloud. Les équipes de sécurité informatique jouissent ainsi d’une visibilité et d’un contrôle complets sur les droits d’accès aux données, que celles-ci soient stockées sur site ou dans le cloud public. Ce qui leur permet d’intégrer les différentes méthodes de protection de toutes les infrastructures virtuelles. Elles peuvent ainsi réagir de manière bien plus rapide et adéquate aux cyber-menaces. La console leur permet de déterminer quels collaborateurs ont accès aux données de l’entreprise, quel que soit l’endroit (cloud) où ces données sont disponibles. Des notifications de sécurité peuvent être définies à partir d’un seul endroit. De quoi garantir une protection optimale.

Solide protection des données pour les variantes de cloud

Les fournisseurs de technologies cloud s’efforcent constamment d’améliorer la sécurité et la fiabilité de leurs plates-formes. Pourtant, la protection des données reste l’une des grandes préoccupations des utilisateurs du cloud. Les risques augmentent sans cesse. Les possibilités de sécurité pour un environnement cloud-native ne répondent pas toujours aux exigences des organisations. Finalement, c’est l’entreprise recourant à la technologie cloud qui est responsable de la protection de l’infrastructure, même si celle-ci est gérée par Microsoft ou Amazon.

Afin de répondre aux demandes de sécurité des entreprises, des niveaux multiples de protection au sein de Kaspersky Hybrid Cloud Security, y compris l’anti-rançongiciel et la détection de comportement, sont appuyés par les derniers renseignements en matière de menace afin d’aider les entreprises dans leur lutte contre les menaces nouvelles et émergentes. Kaspersky Hybrid Cloud Security fournit également une protection reposant sur l’apprentissage machine, qui permet aux systèmes de sécurité d’intercepter, de bloquer et d’éliminer des menaces potentielles avant qu’elle ne puissent affecter les données et systèmes des entreprises. Kaspersky Hybrid Cloud Security comprend en outre la prévention d’exploitation, une évaluation des vulnérabilités et la gestion automatique des correctifs. Les points faibles dans l’infrastructure cloud sont ainsi directement détectés et, le cas échéant, éliminés.

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à faire appel au cloud. Une enquête de Kaspersky Lab révèle que 66 pourcent des grandes entreprises utilisent actuellement une infrastructure de cloud hybride. Cette proportion est d’environ 49 pourcent dans les petites et moyennes entreprises. Le recours à un environnement de cloud hybride va de pair avec des problèmes de sécurité en raison du manque de visibilité sur les différentes plates-formes cloud. La sécurité intégrée de la technologie de cloud public vise à protéger le cloud lui-même au lieu des données et des applications des entreprises qui peuvent être affectées avant que des données ne puissent atteindre la zone protégée au sein du cloud.

Pour développer Hybrid Cloud Security, Kaspersky Lab a fait appel à sa grande expérience en matière de sécurité pour les centres de données définis par logiciel.

"De plus en plus d’organisations optent pour une infrastructure cloud en tant que partie intégrante de leur transformation numérique. Dans ce cadre, la sécurité des données et systèmes critiques pour l’entreprise revêt une importance capitale”, précise Harco Enting, General Manager de Kaspersky Lab Benelux. “Grâce à notre investissement dans l’amélioration de la sécurité des plates-formes de cloud public, les organisations ont l’opportunité de choisir de manière raisonnable une stratégie cloud-native. Dans ce cadre, les applications et les données sont développées dès le début sur la base des technologies cloud d’AWS et Microsoft Azure, par exemple. Il est alors tout à fait raisonnable de travailler depuis le cloud public.”

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?