Les criminels ont profité de la Coupe du monde et du Bitcoin pour leur spam et phishing
Publié le 16/02/2018 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Utrecht, le 16 février 2018 – D’après le rapport « Spam and phishing in 2017 » de Kaspersky Lab, les criminels ont un agenda mondial. Au cours des douze derniers mois, ils ont ciblé des phénomènes populaires comme la Coupe du monde de football 2018 et le Bitcoin pour abuser les utilisateurs et leur dérober leur argent ou des informations personnelles.

Les spammeurs ont largement démontré qu’ils procédaient de manière réfléchie. Dans le monde entier, ils suivent de près les questions importantes et les grands événements, dans le but d’attirer l’attention de leurs victimes et d’en abuser. L’examen permanent des activités de spam et de phishing mené par Kaspersky Lab confirme que les méthodes appliquées par les spammeurs sont efficaces, parce que l’attention du public se relâche et la confiance ne fait qu’augmenter. Combinés, ces facteurs ont pour conséquence que les gens sont enclins à suivre de fausses instructions.

Tandis que le monde se préparait en 2017 à la Coupe du monde de football 2018, des spammeurs s’activaient à la diffusion d’e-mails en rapport avec cet événement. Ils ont ainsi envoyé à des victimes des messages frauduleux avec des logos officiels de l’événement et des informations sur les organisateurs et sponsors. Des utilisateurs étaient également informés d’avoir gagné à des tirages au sort et des places gratuites leur ont même été promises.

Autre sujet actuel de spam et de phishing en 2017 : la crypto-monnaie, compte tenu de l’augmentation drastique de la valeur du Bitcoin en 2017. Les chercheurs de Kaspersky Lab ont constaté une hausse des astuces liées à la blockchain dès le troisième trimestre de 2017. Un arsenal étendu d’outils de spam avait été répertorié dès la fin de l’année.

Dans l’ensemble, la quantité moyenne de spam en 2017 a baissé de 56,63 pourcent, soit 1,68 point de pourcent de moins qu’en 2016. Parallèlement, le nombre d’attaques de phishing a progressé : le système Anti-Phishing de Kaspersky Lab a été activé à 246.231.645 reprises sur des ordinateurs d’utilisateurs de produits Kaspersky Lab, une hausse de près de 59 pourcent par rapport à 2016.

Vous pouvez lire davantage sur le spam et le phishing en 2017 sur Securelist.com.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2018 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?