Monster Jam : Crush It !
Publié le 24/11/2017 Dans Nintendo Switch  Par Nic007
Après des années chez Activision, la compétition Monster Jam, un sport motorisé télévisé géré par Feld Entertainment, rebondit chez Maximum Games dans un épisode Monster Jam : Crush It ! adapté aujourd'hui sur Nintendo Switch. Développé par Team6 Game Studio, cet opus comporte trois modes de jeux, Talent, Saut et Cascade. Chacun d'entre eux comporte trois types d'événements (Contre-la-montre, Survie et Course), mais l'amusement n'est pas du tout au rendez-vous. Quelque soit l'option choisie, les courses sont frustrantes, car les monster trucks glissent dans tous les sens, la physique apparaissant totalement aléatoire. Le mode le plus inutile est la course en arène où la compétition ne dure pas plus de 10 secondes ! Avec le freestyle, vous manœuvrez au sein de différents environnements, et il faudra rester en l'air le plus longtemps possible. Enfin on découvre un clone de Trials ultra simplifié où il est uniquement possible d'accélérer et de freiner. Le camion se déplace le long d'un chemin prédéfini, et doit collecter des lettres, tout en cumulant les acrobaties.

Les environnements sont assez variés (forêt, désert, montagne, port, etc), soit un total de 28 cartes. 84 défis d'adresse et 12 événements authentiques Monster Jam répondent présents. Visuellement, le jeu apparaît générique au possible. Bien qu'il tourne sur le moteur Unreal Engine 4, le rendu est peu détaillé, seuls les monster trucks s'en sortent honorablement. Et même si le graphisme n'est pas très poussé, il n'est pas rare de rencontrer des ralentissements, le comble. Le contenu se débloquera au fur et à mesure, et la grande facilité dans l'ensemble en fait une production de choix pour les amateurs de succès/trophées. Aucun mode multijoueurs n'a intégré, tout juste notera t-on la présence d'un classement des scores en ligne. La musique est fade et répétitive, et diffuse en boucle les mêmes titres. La voix off n'est pas très dynamique non plus. Switch oblige, il est également possible de jouer en mode nomade et cela ne change pas vraiment l'aspect visuel du jeu. Il faut noter que le titre, sorti l'an dernier sur PS4 et Xbox One, est retranscrit tel quel sur la console de Nintendo, et avec le long délai, il aurait été appréciable de revoir certains éléments ...

VERDICT

Monster Jam: Crush It ! a peu d'arguments à faire valoir. La réalisation manque d'éclats, la prise en main est poussive au possible et le titre n'apparaît tout simplement pas divertissant. La licence Monster Jam n'a vraiment pas la côte sur consoles, et ce portage tardif sur Nintendo Switch n'arrange rien.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Notre Avis
3 / 10
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2019 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?