Etude Coleman Parkes : les décideurs informatiques européens confiants dans l'avenir
Publié le 20/11/2017 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
PARIS, 20 nov. 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- Interoute , fournisseur de réseau et de Cloud mondial, révèle les résultats d'une étude commandée auprès de Coleman Parkes et réalisée en septembre 2017 auprès de 820 décideurs informatiques européens, sur la transformation digitale. L'étude menée en ligne a interrogé des directeurs des systèmes d'information, des responsables informatiques, des directeurs techniques, des directeurs de la technologie, des responsables du numérique, des directeurs de la sécurité informatique et des responsables de la sécurité des systèmes d'information travaillant pour des sociétés réalisant entre 200 millions et 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Dans une Europe qui, après une période de crise économique, vient de connaître un Brexit et qui voit naître des vélléités d'indépendance de certaines régions, les entreprises ont compris que l'avenir n'était pas certain et que mieux valait s'armer technologiquement pour parer à toutes les éventualités. Et la transformation numérique est devenue incontournable, que ce soit pour améliorer les processus et permettre des économies, ou que ce soit pour la souplesse qu'elle apporte, tant en termes de moyens de communication avec ses clients et ses employés, qu'en termes d'adaptation aux mouvements du marché, succès ou échecs, fusions et extensions, ou délocalisations.

L'enquête menée par Coleman Parkes vise à comprendre les objectifs, les sentiments et les défis des décideurs informatiques à travers l'Europe en ces temps où l'incertitude domine.

Des décideurs informatiques confiants dans la croissance

Malgré tous ces bouleversements, l'Europe est optimiste. A la question : comment voyez-vous la croissance de votre activité dans les 12 prochains mois, 91% des décideurs interrogés envisagent une hausse de leur chiffre d'affaires, près des deux-tiers (63%) pensant même connaître une forte croissance. La Belgique est le pays où les entreprises sont le plus confiantes pour l'exercice à venir, avec 80% prévoyant une forte croissance, vient ensuite la Suisse (67%), puis la France (65%) et les Pays-Bas (65%). La Suède est le pays où les entreprises sont les moins optimistes, même si un peu plus de la moitié (54%) envisagent tout de même une croissance élevée.

Une des raisons de cet optimisme ambiant s'explique par les opportunités que les entreprises voient dans les récents changements.

Les évolutions géopolitiques vues comme des opportunités

Sept dirigeants informatiques sur dix (70%) parmi les personnes interrogées voient dans le choix de la Grande-Bretagne de quitter l'Union Européenne une opportunité pour leur entreprise. Ils sont même 83% en France à partager ce sentiment, 78% en Belgique, 76% en Italie et 74% en Suisse. Le Brexit a simplement renforcé la position et le statut de ces pays, ce qui justifie cette confiance chez les responsables informatiques. C'est moins le cas en Suède où seuls 49% pensent que le Brexit peut créer des opportunités pour leur entreprise.

En règle générale, le Brexit a semé le doute quant au fait de mener des projets d'infrastructure IT à longue échéance et il a rendu les applications hébergées dans le cloud plus attractives en raison de la flexibilité qu'elles apportent.

Un engouement pour le cloud

Confiantes mais prudentes, de nombreuses entreprises décident de privilégier le cloud pour se donner de l'agilité.

Près d'un tier des organisations (29%) donne la priorité au cloud , dans le but de surmonter les limites et les coûts du monde physique. Ce taux est de 35% en Suède et de 34% en Allemagne.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?