Orange Belgium enregistre une progression de son chiffre d’affaires total des services
Publié le 21/04/2017 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Vendredi 21 avril 2017 — Bruxelles – Le groupe Orange Belgium (Euronext Bruxelles: OBEL) publie aujourd’hui ses résultats pour le premier trimestre 2017. Au cours des trois premiers mois de l’exercice, les clients d’Orange Belgium ont continué à choisir des offres plus riches en données mobiles, créant ainsi davantage de valeur avec un effet positif sur l’ARPU postpayé. Orange Belgium, autrefois un opérateur ‘mobile only’, devient un opérateur convergent de qualité, avec des opportunités de ventes croisées et une stratégie de valeur et d’acquisition équilibrée.

Solide dynamique commerciale pour l’offre convergente LOVE d’Orange Belgium avec 16 mille clients supplémentaires
L’introduction de l’offre convergente LOVE d’Orange Belgium à la mi-février est un élément important pour améliorer la reconnaissance générale de la marque Orange et de l’offre convergente en particulier. A la fin du premier trimestre 2017, Orange Belgium enregistre 50 mille clients LOVE et 78 mille contrats mobiles associés, soit une progression de 16 mille clients et de 21 mille contrats en un trimestre. Outre les efforts constants de commercialisation de l’offre LOVE, la campagne ‘easy switch’ que mènera le gouvernement au cours du deuxième semestre 2017 contribuera à augmenter le degré de reconnaissance au sein de la population belge. Le succès de la convergence comme outil d’acquisition se confirme au premier trimestre 2017 par la hausse du nombre de nouveaux clients par rapport à 2016.
Orange Belgium accompagne ses clients dans l’utilisation croissante de données mobiles
Du point de vue de la demande, les éléments fondamentaux sur le marché mobile belge demeurent inchangés et sont étayés par la croissance continue du taux de pénétration des smartphones 4G et de l’utilisation des données mobiles. Du côté de l’offre, le marché reste très concurrentiel et est marqué par une hausse d’initiatives promotionnelles au cours du premier trimestre 2017. Orange Belgium met toujours l’accent sur la création de valeur grâce à sa stratégie de monétisation des données mobiles. La société a fait progresser le taux de pénétration des smartphones 4G qui dépasse les 50 %. L’utilisation mensuelle moyenne de données mobiles parmi les détenteurs de smartphones d’Orange Belgium s’est intensifiée en mars 2017 pour atteindre 1,5 GB, contribuant à l’augmentation de 60 % du trafic de données total en un an, où la 4G représente aujourd’hui 83 %. Par conséquent, l’ARPU[1] postpayé est passé de 28,6 euros fin mars 2016 à 28,9 euros un an plus tard, malgré l’impact du règlement européen sur l’itinérance.
Le groupe Orange Belgium a généré un chiffre d’affaires total de 307,2 millions d’euros au cours du premier trimestre 2017. Le chiffre d’affaires total des services, en augmentation de 0,6 % en un an, ressort à 274,0 millions d’euros. Le chiffre d’affaires des services mobiles diminue de 0,4 % (+ 1,7 % hors règlement européen sur l’itinérance), tandis que le chiffre d’affaires des services fixes enregistre une belle progression de 14,3 % en un an. Au premier trimestre 2017, le chiffre d’affaires des services mobiles a été impacté par une accélération du déclin des revenus d’interconnexion SMS par rapport aux trimestres précédents.
L’EBITDA ajusté du groupe Orange Belgium s’élève à 72,2 millions d’euros au premier trimestre 2017, soit une progression de 3,6 % en un an sur base comparable, c’est-à-dire en excluant la provision liée à la taxe wallonne sur les pylônes de 15,8 millions d’euros enregistrés au premier trimestre 2016. Ce résultat a été obtenu en dépit de l’impact du règlement européen sur l’itinérance.
Le groupe Orange Belgium a investi 32,2 millions d’euros, en ce compris les 11,4 millions d’euros d’investissements liés au câble, et a généré un cash-flow opérationnel de 39,8 millions d’euros au premier trimestre 2017. L’endettement financier net s’élève à 323,7 millions d’euros à la fin du premier trimestre 2017, impliquant un ratio d’endettement financier net/EBITDA présenté de 1,0x.
Sur base des résultats enregistrés au premier trimestre 2017, le groupe Orange Belgium confirme ses prévisions pour l’exercice 2017, et prévoit une hausse de son chiffre d’affaires total des services et un EBITDA ajusté situé entre 290 et 310 millions d’euros. Cette prévision est ambitieuse, en particulier si l’on tient compte des 31,9 millions d’euros d’impact négatif du règlement européen sur l’itinérance en 2017. Le groupe Orange Belgium prévoit en outre un niveau d’investissement, hors investissements liés à l’essor de la base clients Orange Internet + TV, relativement stable par rapport à 2016.

Michaël Trabbia, Chief Executive Officer d’Orange Belgium, commente:

« Le premier trimestre 2017 marque un jalon important dans le déploiement de nos services convergents de qualité: nous avons atteint 50.000 clients et avons lancé notre offre LOVE. Le nombre croissant de clients LOVE confirme la qualité de notre produit et nous sommes impatients d’agrandir la famille LOVE, notre objectif étant de doubler le nombre de clients LOVE pour atteindre le cap des 100.000 clients LOVE d’ici la fin de l’année. A moyen terme, nous sommes convaincus que nous pourrons réaliser notre ambition d’une part de marché broadband de 10 %. Malgré un environnement concurrentiel, nous continuons à privilégier la valeur et à mobiliser nos efforts pour monétiser les usages data mobiles. L’expérience client est également une priorité pour notre société. C’est pourquoi nous avons entamé un plan global de transformation numérique, qui nous permettra de simplifier nos processus et d’améliorer nos interactions avec nos clients. »

Arnaud Castille, Chief Financial Officer, ajoute:

« Autrefois opérateur ‘mobile only’, nous devenons un opérateur convergent de qualité. Au premier trimestre 2017, nous avons ainsi diminué le montant investi dans les offres subventionnées. Nous pensons que la convergence nous permettra de réaliser d’importantes économies au niveau des coûts d’acquisition et de rétention des clients mobiles, en attirant de manière plus efficace de nouveaux clients convergents et en réduisant le taux de résiliation dans le segment mobile. Progressivement, nous en voyons l’influence positive sur notre modèle économique mobile. De plus, notre transformation numérique nous aidera à stimuler la croissance de notre chiffre d’affaires tout en améliorant encore notre structure de coûts. »

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - PhotOsez  - Votre publicité sur informaticien.be ?