Une aide substantielle grâce à l’intelligence artificielle
Publié le 20/04/2017 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Le domaine de l’intelligence artificielle fait depuis longtemps partie de la technologie et participe de façon déterminante à son développement. Si l’on regarde les thèmes présents cette année sur le CeBIT et sur le salon de Hanovre, il parait clair que ce domaine gagnera de plus en plus d’importance à l’avenir.

L’idée de programmer une intelligence capable de reproduire le comportement, les perceptions et la pensée humaine fascine l’humanité depuis déjà de nombreuses décennies. Il suffit de penser au « Trois lois de la robotique » d’Isaac Asimov ou à la demande actuelle de l’UE pour établir des règles de responsabilité claires concernant les robots[1].

Dans la pratique, la science se heurte cependant encore à ses limites. La « pensée » est une compétence complexe réservée jusqu’alors aux individus complexes comme les êtres humains. Parce que la pensée humaine n’est pas encore pleinement comprise, le domaine de la recherche en Intelligence Artificielle (IA) se focalise sur des aires spécifiques permettant d’aider, grâce aux développements, les personnes dans leur travail quotidien.

Les possibilités d’utilisation sont particulièrement intéressantes dans les usines de production qui vont au-delà de la simple utilisation dans le cadre de la production de produit. Un exemple avec l’exploitation intelligente des données existantes de l’entreprise – Mot clé Big Data.

Traiter les savoirs de l’entreprise avec l’IA

Les différents services d’une entreprise produisent chaque jour une immense quantité d’informations traitées et stockées pour des utilisations diverses.

Les données s’accumulent notamment de façon importante dans la production et la fabrication. L’analyse et l’exploitation de ces informations est nécessaire car elle permet d’obtenir une large connaissance sur les possibilités dynamiques d’optimisation dans les processus de fabrication, les erreurs / les sources d’erreurs attendues ou encore sur les éventuelles pannes de machines. En se basant sur ces résultats, des mesures préventives peuvent être prises en cas de besoin. L’entreprise s’épargne ainsi dans l’idéal des coûts considérables tout en augmentant en même temps la qualité produit. Pour pouvoir utiliser les informations obtenues de façon la plus efficace possible concernant les décisions d’entreprise, ces données doivent être facilement accessibles et pouvoir être structurées et exploitées de façon appropriée.

Ce fait constitue souvent un énorme challenge pour les responsables. Selon une étude de l’IDC, les employées passent environ 9,6 heures soit à peu près 24% de leur temps de travail hebdomadaire à chercher des informations pertinentes. Ceci représente une charge pour l’entreprise qui peut être réduite à long terme avec une solution intelligente.

C’est précisément ce à quoi s’appliquent les Insight Engines. Derrière le terme « Insight Engine » créé par l’analyste IT Gartner, se cache un système basé d’une part sur la technologie de recherche d’entreprise et d’autre part sur l’intelligence cognitive qui traite de la façon dont les informations peuvent être trouvées et rendues disponibles à l’utilisateur dans le bon contexte pour les opérations commerciales. Insight Engines utilisent les procédés de l’intelligence artificielle, de machine learning et deep learning pour saisir les savoirs d’entreprise existants, extraire les faits et établir des corrélations entre des faits isolés de façon à fournir une image d’ensemble. Le lieu de stockage des données et la forme (structurée/non structurée) dans laquelle elles sont disponibles sont insignifiants.

Wartungsplan : Calendrier de maintenance

Les Insight Engines sont aujourd’hui capables de répondre parfaitement à des questions telles que quand, qui, où ou encore pourquoi. Ceci est rendu possible grâce aux technologies intelligentes comme la Natural Language Processing (NLP) et Natural Language Question Answering (NLQA). Ils aident le système à analyser correctement les métadonnées structurées mais également les contenus textuels et à les comprendre afin de déterminer de façon appropriée les besoins de l’utilisateur (« Intent »). Les informations peuvent ainsi être consultées de façon intuitive et en langue naturelle et directement réutilisées. De plus, ces données sont élargies par des analyses sémantiques avec des informations supplémentaires qui en raison du contexte peuvent être importantes.

Il en résulte pour l’utilisateur une vue dite à 360° (vue d’ensemble) sur la totalité des informations pertinentes relative à un terme spécifique. Les processus de recherche et la mise à disposition des informations sont accélérés et optimisés. L’avantage de cette solution tient dans sa flexibilité puisque ces systèmes sont utilisables indépendamment du secteur ou du département.

Best Practice pour l’aviation

Les compagnies aériennes utilisent le plus souvent de nombreuses applications et programmes spécialisés, ce à quoi s’ajoutent des sites internationaux et des succursales. Une telle structure conduit souvent à la perte d’informations importantes. Pourtant, ces informations devraient précisément parvenir aux bonnes personnes au bon moment et dans le bon contexte. Un Insight Engine représente une solution immédiatement opérationnelle. Elle rend possible à l’échelle de l’entreprise un accès rapide, efficace et sécurisé aux différents stocks de données. La vue à 360° permet la reconnaissance et l’association des contextes d’un élément, etc. Insight Engine offre un aperçu des processus d’entreprise en cours et indique en continu les possibilités d’optimisation.

Bilan

L’intelligence artificielle représente d’ores et déjà pour les entreprises un instrument de première importance. De plus en plus souvent, les directeurs misent sur la sphère de l’IA afin d’optimiser les processus et de générer ainsi des avantages concurrentiels.

Il est nécessaire de comprendre et d’utiliser correctement les données disponibles pour conserver une stabilité sur le marché international soumis à forte concurrence. Ceci s’avère difficile du fait que les savoirs d’entreprise, le plus souvent, ne sont pas disponibles en faisceau. Les Insight Engines fournissent une aide en procurant un aperçu sur l’ensemble des informations pertinentes sur les clients, les éléments, les fournisseurs, les processus, les tâches, etc. Cette vue à 360° offre la possibilité de délimiter les opérations et d’organiser des critères de décision afin de permettre un succès durable face à la concurrence internationale.

Même si l’intelligence artificielle représente un domaine largement exploré, cela prendra encore beaucoup de temps avant qu’elle ne puisse prendre entièrement en charge l’ensemble des champs d’activité. Une intelligence artificielle universelle reste encore aujourd’hui de la fiction mais la diversité de la recherche et du développement ouvre clairement la voie.

[1] https://www.heise.de/newsticker/meldung/Kill-Schalter-EU-Parlament-draengt-auf-klare-Haftungsregeln-fuer-Roboter-3629978.html

L’auteur
Ulrike Kogler est tendaceur et gestionnaire du savoir pour Mindbreeze GmbH.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?