Des tests in situ démontrent qu'il est encore nécessaire d'utiliser un câble pour le maillage Wi Fi® à domicile
Publié le 19/04/2017 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
SAN RAMON, Californie, le 19 avril 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - MoCA a récemment effectué des tests in situ pour comparer trois systèmes différents de wi-fi maillé dans un environnement de réseau à domicile avec le réseau wi-fi utilisé par MoCA comme système backhaul. Les résultats ont montré une nette amélioration de la performance wi-fi en utilisant MoCA 2.0 comme backhaul, au lieu d'un réseau intermédiaire basé uniquement sur le wi-fi.

Le wi-fi maillé a beaucoup fait parler de lui dernièrement, en se présentant comme une solution alternative de couverture totale à domicile. L'Alliance a mené ces tests pour déterminer si les réseaux wi-fi maillés peuvent supporter la connexion d'un foyer classique américain avec des flux multiples simultanés.

Tous les appareils testés incluaient la technologie front-haul 802.11 ac. Les offres Orbi de Netgear, Plume et Eero, basées sur un backhaul 802.11ac, ont été comparées aux amplificateurs wi-fi Actiontec qui intègrent un backhaul lié MoCA 2.0. Tous les appareils utilisés sont actuellement disponibles via des canaux de vente au détail afin de tester des produits disponibles à la vente dès aujourd'hui.

Selon le graphique retraçant les résultats de distribution cumulée par connexion TCP, les amplificateurs liés MoCA 2.0 atteignaient un débit de 800 Mbits ou une meilleure performance wi-fi descendante dans tous les foyers. Le débit offert par Orbi a pu atteindre 300 Mbits ou mieux dans 50 % des foyers, avec une performance de seulement 170 Mbits dans certains foyers. Eero et Plume n'ont pas pu atteindre les 200 Mbits. Voir tous les chiffres du trafic TCP (A).

Le débit wi-fi ascendant était également largement supérieur en utilisant la technologie MoCA comme base, par rapport à Orbi, Eero ou Plume.

Les tests des flux UDP ont montré des améliorations similaires de la performance en utilisant la technologie MoCA comme infrastructure câblée. Voir les chiffres du trafic TCP (A).

« La couverture des foyers associée à une performance stable vont de pair, mais l'association peut être difficile à réaliser sans backhaul câblé. Le plus beau est que MoCA utilise le réseau coaxial existant comme backhaul », explique Charles Cerino, président de MoCA. « Ces tests montrent que même si le wi-fi maillé peut améliorer en partie la couverture globale à domicile, ce n'est pas une solution stable et la connexion câblée reste indispensable pour avoir un débit performant et une latence limitée dans toutes les pièces de la maison. »

Le rapport est disponible sur la page d'accueil du site de MoCA : www.mocalliance.org .

Méthodologie testée

Dekra (anciennement AT4Wireless) a réalisé les tests et enregistré les résultats de 11 foyers dans différents états, tels que la Géorgie, le New Jersey, la Virginie, la Pennsylvanie, le Colorado et la Californie.

Neuf appareils connectés au wi-fi ont été installés dans chaque foyer soumis au test, au même emplacement pour les cinq systèmes testés. Pour chaque système, Dekra a éteint tous les appareils, configuré et activé de nouvelles connexions AP avant de rallumer tous les appareils. Les appareils n'ont pas été manuellement reliés à une connexion AP particulière.

Des connexions TCP et UDP, ascendantes et descendantes ont été utilisées. Le trafic a été envoyé à tous les appareils dans un intervalle de 60 secondes en une seule fois. Un deuxième test a consisté à lancer le débit vers neuf points d'accès simultanément, afin de mieux représenter l'utilisation réelle à l'échelle globale.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?