Skylanders Imaginators
Publié le 15/04/2017 Dans Nintendo Switch  Par Nic007
Skylanders évolue.

Kaos a découvert un pouvoir ancien, la Magie de l'Esprit, dont il s'est servi pour créer une armée maléfique, les Chaoslanders. Eon fait appel à tous les Maitres du Portail et aux plus grands guerriers mystiques des Skylands, les Senseis, afin d'arrêter Kaos. Les Senseis sont les Skylanders (bons ou mauvais) croisés dans les précédents épisodes, et il faudra lutter de plateau en plateau contre les Chaoslanders qui menace l'avenir de Skylands. Dans le pack de base, vous retrouverez, en plus du jeu, deux statuettes de héros et un cristal de création. Switch oblige, il n'est plus nécessaire de disposer d'un socle, la figurine étant détectée grâce à la puce NFC à l'intérieur du Joy-Con droit de la manette, le personnage prendra ensuite littéralement vie à l'écran. La grande nouveauté des figurines Imaginators, c'est qu'elles disposent de classes. On en retrouve dix au total, à savoir le Marteleur, l'Archer, le Sorcier, le Cogneur, l'Epéiste, la Sentinelle, le Tireur, le Ninja, le Bazookeur et le Chevalier. Chacune d'entre elles est symbolisée par une icône différente à l'écran. Il est également possible de créer des personnages supplémentaires grâce aux 31 cristaux élémentaires à récupérer dans la partie. Néanmoins, une fois une classe attribuée à un cristal, il ne sera plus possible de la modifier. L'Imaginator est quant à lui modifiable sur le plan physique et vous pourrez laisser parler votre fibre créatrice. La version Switch comporte désormais une librairie digitale qui enregistre vos figurines et qui permet de les utiliser sans les scanner à nouveau, ce qui s'avère bien pratique lors des déplacements. Pour pousser à la collection, les développeurs ont bien sur intégrer des portails nécessitant l'usage d'éléments différents pour s'ouvrir, de même que des zones bonus utilisant les capacités uniques des Imaginators.

La mise en forme est moins surprenante. La progression de ce jeu d'action/aventure s'articule autour de courts chapitres, où Spyro se fait toujours moins présent. A l'instar des Lapins Crétins qui s'était émancipé de Rayman, Skylanders en fait presque de même avec le petit dragon. La progression demandera d'éliminer les ennemis présents dans les niveaux, de ramasser des clés pour ouvrir les portes, ou encore d'éliminer les aéronefs en prenant le contrôle de tourelles. Chaque personnage dispose de deux attaques différentes, une simple et une spéciale. Certains passages exigeront d'utiliser certaines figurines, mais le jeu vous expliquera clairement laquelle utiliser. Évidemment, les anciennes figurines sont compatibles avec ce nouveau Skylanders, et il est possible d'améliorer vos compétences en grimpant en niveaux et en achetant de nouvelles capacités avec la monnaie collectée durant la partie.

Une réalisation efficace ?

Sur le plan technique, cette édition Switch de Skylanders Imaginators s'en sort correctement. Signé Toys for BOB, le titre s'avère pour le moins coloré, mais le rendu graphique apparaît forcément moins abouti que sur PS4 et Xbox One. En réalité, les développeurs n'ont pas vraiment optimisé le jeu pour la console de Nintendo, s'étant contenté de baisser la résolution, la qualité des textures, et la précision des personnages. Des défauts surtout visibles lorsque la Switch est sur son dock, en mode nomade, l'ensemble est un peu plus honorable, même si un effet de flou demeure présent. En revanche, l'animation ne rencontre aucun problème et s'avère d'une étonnante stabilité, un très bon point. Les temps de chargement sont quant à eux particulièrement longs, malgré le support cartouche. Très simple d'accès, Skylanders Imaginators reprend un schéma de commandes finalement assez classiques, l'écran tactile est utilisé avec parcimonie dans les menus et dans l'écran de personnalisation de l'Imaginator. Quant aux énigmes, elles demeurent très faciles à résoudre, cible grand public oblige. Les musiques sont assez variées, tout comme les bruitages. Le doublage français s'en sort assez efficacement dans l'ensemble.

Côté durée de vie, Skylanders Imaginators occupera une bonne dizaine d'heures en solo, davantage si vous souhaitez collecter tous les items ou résoudre tous les défis. Chaque personnage disposera de défis personnalisés, et il sera possible d'augmenter leurs caractéristiques (vitesse, armure, santé, puissance, etc). En multijoueurs, il est possible de jouer à deux en coopération, et on retrouve un mode Combat en arène plutôt efficace. Vous pourrez également jouer en ligne cette année, et vous pourrez également profiter d'une option coopération pour sauver les Skylands. Vous pourrez également refaire les zones déjà visitées, et participer à des mini-jeux bonus. En revanche, le mode course a quant à lui disparu avec ce portage Switch, de même que la boutique à coffres d'imaginite.

VERDICT

Skylanders Imaginators présente quelques innovations intéressantes, notamment des personnages disposant à présent de classes, ou encore une trame plus adulte qu'à l'accoutumée. Une fois encore, les fans du genre sauront se laisser tenter, malgré une réalisation graphique passablement simplifiée dans sa version Switch et une utilisation très limitée des spécificités de la console. L'aspect portable est quant à lui un grand avantage, surtout qu'il n'est plus nécessaire de scanner à chaque reprise ses figurines.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Notre Avis
7 / 10
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?