Just Dance 2017
Publié le 15/04/2017 Dans Nintendo Switch  Par Nic007
Un gameplay toujours vaillant.

Nécessitant un Joycon par joueur, Just Dance 2017 est un titre qui permet de se déhancher jusqu’à quatre simultanément sur de nombreuses musiques (41 au total dans cette édition Switch). Si vous n'avez jamais joué aux précédents volets, il suffit de tenir la manette dans la main droite et de reproduire les mouvements que réalise le personnage à l'écran. En cas de succès, la jauge montera et permettra d'enchaîner les records. Même si la reconnaissance des mouvements n'a pas toujours la science infuse, la jouabilité a su s'affiner d'année en année, et il ne suffit plus de manipuler le Joycon n'importe comment devant le téléviseur pour enchaîner les points. Au contraire, cela est beaucoup plus subtil que ça. Just Dance 2017 présente différents niveaux de difficulté, et il est toujours possible de choisir entre une chanson complète ou seulement la moitié d'un morceau, d'effectuer un medley délirant, ou au contraire de s'enchaîner d'une traite toutes les musiques du disque. Et cela est assez éprouvant, tant certains mouvements sont physiques. Les chorégraphies sont d'ailleurs encore plus nombreuses que l'an passé et certaines sont très amusantes. Mieux vaut cependant fermer les rideaux avant de jouer, car il faut parfois vraiment donner de sa personne pour réussir certains gestes, ce qui entraîne des poses parfois ... très étranges ! Il est également possible d'utiliser un smartphone en tant que manette. Le terminal se manie comme une Wiimote, grâce à son gyroscope intégré. En revanche, le mode Puppet Master n'est plus présent alors que le World Dance Floor fait lui son retour.

Côté modes de jeux, on retrouve du multijoueur coopératif (Dance Party) pour accomplir la meilleure performance à plusieurs, un mode Dance Quest dont l'objectif est de progresser en réalisant des séries de chansons de plus en plus délicates, ou bien encore le service d'abonnement payant Just Dance Unlimited (trois mois offerts), qui offre l'accès à des chansons issus des précédents épisodes de Just Dance (plus de 250 actuellement). Les autres modes n'ont pas changé d'un iota : Les arrangements dits Just Sweat sont beaucoup plus sportifs (et mesurent la dépense calorifique), le Karaoké vous propose de chanter uniquement (pas de danse), tandis que le Just Sweat a été amélioré avec de nouveaux exercices, des programmes personnalisés et un compteur de calories pour contrôler l’intensité des exercices effectués. Naturellement, il est possible de jouer à Just Dance 2017 sur la Switch en mode tablette jusqu'à six, même si la lisibilité sera forcément réduite par rapport à la télévision. Le Just Dance Machine semble quant à lui tiré d'un épisode de Wario Ware sur le plan visuel. Les Aliens se sont emparés du jeu et ils ont besoin d'énergie pour alimenter leur vaisseau spatial. Au programme, cinq expériences de danses (flamenco, charleston, ballet, haka, french cancan).

Une réalisation colorée.

Just Dance 2017 profite d'une réalisation très colorée, avec des graphismes assez détaillés et des animations très propres. On appréciera également le fait que l'interface évolue en fonction du style musical écouté, que cela soit du disco, de la techno, du rock, de la pop, ou des morceaux plus expérimentaux. Côté son justement, les musiques s'avèrent assez variées, et de très bonnes qualités. La majorité des chansons sont les originales, et les quelques reprises proposées sont toutefois assez bonnes. La reconnaissance des mouvements s'avère plutôt convaincante dans l'ensemble, les nouvelles danses proposées ne manquent pas de fantaisie, et la console enregistre par ailleurs vos exploits sous forme de clip vidéo qu'il sera possible de partager sur Internet, après avoir appliqué des effets visuels très kitsch. D'un point de vue général, la difficulté est un peu plus élevée dans cet opus, sachant que si vous faites plus de 11.000 points sur une chanson, vous obtiendrez le statut de "Superstar" ainsi qu'une animation très classe

Voilà qui promet une durée de vie assez conséquente, surtout que de nouvelles chansons seront disponibles via Just Dance Unlimited (dont How Deep is Your Love de Calvin Harris & Disciples en exclusivité temporaire sur Switch). Le service offre un accès à des titres inédits, à des chorégraphies alternatives (très soignées) et aux meilleures chansons des précédents jeux Just Dance. Trois mois d'abonnement sont offerts avec cette édition, de quoi se faire une idée du service, même si les nouveautés ne sont pas révolutionnaires sur Switch.

Enfin, voici la play list complète du jeu :

Gigi Rowe "Run the Night"
Daya Luz "Te Dominar"
Anitta "Bang"
DNCE "Cake by The Ocean"
Justin Bieber "Sorry"
Ariana Grande "Into You"
INNA ft. J Balvin "Cola Song"
Maroon 5 "Don't Wanna Know"
Zayn "Like I Would"
Beyoncé "Single Ladies (Put a Ring on It)"
Fifth Harmony Ft. Kid Ink "Worth It"
Major Lazer Ft. MØ & DJ Snake "Lean On"
Queen "Don't Stop Me Now"
Shakira Ft. Wyclef Jean "Hips Don't Lie"
Carlos Vives & Shakira "La Bicicleta"
Sia Ft. Sean Paul "Cheap Thrills"
The Weeknd "Can't Feel My Face"
will.i.am Ft. Britney Spears "Scream & Shout"
Silentó "Watch Me (Whip / Nae Nae)"
Maluma "El Tiki"
OneRepublic "Wherever I Go"
Jordan Fisher "All About Us"
PSY Ft. CL of 2NE1 "DADDY"
Jack & Jack "Groove"
Santa Clones "Last Christmas"
Deorro Ft. Elvis Crespo "Bailar"
Era Istrefi "Bonbon"
Hatsune Miku "Po Pi Po"
AronChupa Ft. Little Sis Nora "Little Swing"
O-Zone "Dragostea Din Tei"
Dyro & Dannic "Radical"
David Guetta Ft. Sia "Titanium"
Halloween Thrills "Ghost In The Keys"
Latino Sunset "Carnaval Boom"
Wanko Ni Mero Mero "Oishii Oishii"
Cheb Salama "Leila"
Equinox Stars "September"
The Frankie Bostello Orchestra "Tico-Tico No Fubá"
Ultraclub 90 "What Is Love"
Fast Forward Highway "I Love Rock ‘N’ Roll"
DJ Snake ft. Justin Bieber "Let Me Love You"

VERDICT

Malgré les années qui passent et les nombreux épisodes déjà sortis, Just Dance conserve son rang de jeu multijoueurs par excellence, et s'avère un incontournable pour les soirées entre amis ou en famille. La réalisation technique se montre très colorée, la prise en main demeure simple d'accès, et les ajustements de gameplay permettent d'approfondir l'expérience de jeu, avec notamment une difficulté plus élevée cette année. Sur Nintendo Switch, l'expérience demeure très similaire à celle découverte sur Wii. De quoi rappeler que le "motion control" est bel et bien de retour sur consoles.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Notre Avis
8 / 10
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - PhotOsez  - Votre publicité sur informaticien.be ?