Konica Minolta vise un chiffre d'affaires de 465 millions d'euros avec les services informatiques en Europe d'ici à 2020
Publié le 20/03/2017 Dans Press Releases  Par zion
Le texte suivant est issu d'un communiqué de presse et ne reflète en rien l'opinion de la rédaction.
Au CeBIT 2017, Konica Minolta Business Solutions Europe (Konica Minolta) annonce son objectif pour 2020 en ce qui concerne les services informatiques : d'ici là, la société projette d'atteindre un chiffre d'affaires annuel de 465 millions d'euros avec des services dans le domaine d’ Enterprise Content Management (ECM)), de Managed Services, IT Security et d’Enterprise Resource Planning (ERP). Ainsi, la société entend devenir un leader sur le marché mondial des fournisseurs de services informatiques.

Depuis 15 ans, la révolution numérique a façonné des changements aussi fondamentaux que ceux apportés par la révolution industrielle il y a plus de 200 anset continue aujourd’hui de transformer profondément l'économie et la société. Pour maintenir la cadence, Konica Minolta élaborait en 2014 son propre programme de transformation : le Business Plan à moyen terme « TRANSFORM 2016 » décrivait ceà quoi la société devait ressembler dans les trois ans, quand sa transformation serait terminée.

Au CeBIT 2017, Konica Minolta présente ses stratégies pour atteindre la place de leader mondial des fournisseurs de services informatiques. La transition au sein de la société appelait un réalignement complet vers le portefeuille informatique, afin d'être en mesure de proposer des services comme l’Enterprise Content Management (ECM), les Managed Services, l’IT Security en Enterprise Resource Planning (ERP). Cet objectif a été atteint grâce à de nombreuses acquisitions comme Serians (France) et Raber+Märcker (Allemagne), qui ont progressivement été intégrés à la société. Raber+Märcker fonctionne sous le nom de Konica Minolta IT Solutions depuis 2015. Actuellement, près de 500 employés des services et de l'assistance se chargent exclusivement de fournir des services informatiques aux clients.

Ces différentes mesures se sont avérées payantes. Au cours du dernier exercice comptable[1], la société a atteint 115 millions d'euros exclusivement grâce aux services informatiques, qui représentent 4,8 % de son chiffre d'affaires. Toutefois, si l'on regarde le secteur des imprimantes multifonctions (MFP), le total est nettement plus élevé parce que de nombreux clients MFP, appelés clients hybrides, achètent également des services informatiques. Et la société se fixe des objectifs encore plus ambitieux :

elle projette d'augmenter son chiffre d'affaires annuel de 350 millions d'euros avec les services informatiques d'ici à 2020. En ajoutant à cela le chiffre d'affaires des services informatiques réalisé par les clients hybrides, cet objectif s'élève actuellement à 465 millions d'euros.

« Actuellement, nous avons à peu près 200.000 clients dans toute l'Europe. Notre objectif, d’ici 2020, est d'obtenir la confiance d'environ vingt pour cent des clients ciblés sur le marché total disponible (TAM : Total Addressable Market) pour nos services informatiques. Cependant, jusqu'à présent, nous sommes toujours confrontés au défi de prouver au marché que nous sommes le fournisseur idéal de services informatiques. Le CeBIT est la plateforme parfaite pour exposer notre offre complète et dialoguer directement avec des clients potentiels et des décideurs », voici comment Indy Nakagawa, Président de Konica Minolta Business Solutions Europe résume l'objectif de la société.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter : http://cebit2017.konicaminolta.eu.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?