Sword Art Online : Hollow Realization
Publié le 10/02/2017 Dans PlayStation 4  Par Nic007
Rappel des faits.

En 2022, Kirito, un adolescent sans histoire, se retrouve piégé avec 10.000 autres joueurs dans un jeu en réalité augmentée massivement multi-joueur : Sword Art Online. Pour regagner leur liberté, les participants devront compléter les 100 étages qui composent l'Aincrad, leur prison virtuelle. Mais le moindre faux-pas pourrait être fatal, puisqu'un Game Over dans le jeu entraînera une mort réelle. Kirito, le joueur solo, se lance dans une course effrénée pour sa survie, dans un monde où l'art de l'épée dicte la loi des plus forts. Dans ce nouvel épisode nommé Sword Art Online : Hollow Realization, Kirito et ses amis ont été conviés à essayer le nouveau jeu de réalité virtuelle, Sword Art Origin, un titre basé sur une copie partielle de Sword Art Online (SAO) mais censée être totalement maîtrisée. Vous incarnez à nouveau Kirito et évoluez dans un HUB qui permettra de gérer votre équipe, acheter des équipements ou bien augmenter la force de vos armes à la forge. Tous les personnages débutent au niveau 1, et le monde d'Ainground a la particularité de ne pas être divisé en étages, mais étalé sur un seul plan à l'instar des nombreux jeu d'aventures actuels. L'ambiance s'avère moins pesante que dans SAO, mais les mauvais souvenirs ne tarderont pas à refaire surface, Kirito ayant reçu un message privé lui indiquant la présence d'une vieille connaissance dans le jeu.

Au début de la partie, vous devrez résoudre la quête confiée par un personnage non jouable (PNJ), quête qui n'a pas vraiment d'intérêt et qui rapporte très peu. Le PNJ va rapidement souffrir d'une bien mauvaise image, et Asuna va décider de le prendre sous son aile. L'équipe devra s'assurer que Première (le nom qu'ils ont confié à cet I.A) trouve sa place au sein du jeu. Lors d'une séance d'exploration, Kirito remarque que la présence de Première à ses côtés lui offre l'accès à une zone totalement inédite. Mais quelles sont donc les origines de ce PNJ ? Il vous faudra les découvrir à travers une série de quêtes à travers Ainground. Chaque zone visitée comporte un téléporteur à activer pour retourner directement dans la ville centrale. Les zones s'avèrent jonchés d'ennemis, mais cette fois, si un de vos partenaires succombait au combat, il sera possible de le réanimer. Et si tout le groupe est décimé, vous réapparaîtrez automatiquement dans la ville, sans malus. Vos compagnons (dirigés par la console ou via le jeu en ligne) pourront recevoir des ordres simple, et l'aspect relationnel n'a pas été oublié puisque plus les personnages seront ensemble, plus leurs sentiments évolueront.

Une réalisation qui progresse.

Sur le plan graphique, Sword Art Online : Hollow Realization présent un visuel fidèle à l'animé et un graphisme beaucoup plus fouillé que l'épisode Lost Song. Certes, il s'agit encore d'un portage d'un jeu PS Vita sur PS4, mais cette fois, le travail de mise à jour s'avère indéniable. La ville de départ comporte beaucoup de personnages, l'environnement se montre coloré et le cycle jour/nuit est également très bien géré, de même que les conditions météo. Les mouvements sont également moins rigides que dans l'épisode Lost Song, les combats étant d'un grand dynamisme. La touche carré permet d'attaquer, le triangle et le rond servent à lancer des techniques spéciales, tandis que la croix est le bouton de saut. En pressant sur le pavé tactile, vous pourrez ouvrir une interface permettant d'assigner des objets et des techniques à Kirito. L'équipe est aussi en mesure de réussir des attaques de groupes, forcément plus impressionnantes, mais qui exposent davantage vos compagnons. Bien sur, la ville permettra de récupérer des nouveaux items ou de passer à la forge pour améliorer son équipement existant.

Si le titre offre un monde ouvert, on se sent malgré tout très cloisonné pour ne pas dire sur rails. La ville est d'ailleurs séparée en différents quartiers, avec de longs chargements au milieu. Le multijoueurs est en tout cas très sympathique et booste encore la durée de vie qui dépasse les cinquante heures. Les musiques sont quant à elles plutôt efficaces dans l'ensemble, de même que le doublage japonais provenant de l'animé. Petite bizarrerie cependant tout, qu'importe le sexe de votre avatar (entièrement personnalisable), le jeu vous appellera toujours Kirito. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play.

VERDICT

Sword Art Online : Hollow Realization affiche une aventure plus maîtrisée que l'épisode antérieur. Autour d'un scénario original créé sous la supervision de l'auteur des romans, Reki Kawahara en personne, cet opus séduira sans nul doute les fans de la saga, avec un background maîtrisé et une réalisation assez dynamique. Les nouveaux venus pourraient quant à eux trouver le système de jeu assez complexe et la progression un brin déroutante.

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
Notre Avis
7 / 10
Publicité
Informaticien.be  - © 2002-2017 Akretio SPRL  - Generated via Kelare - Hosted by Verixi Internet Services
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?